Vers un encadrement du midazolam en ville  Abonné

Par
Coline Garré -
Publié le 16/01/2020

La ministre de la Santé Agnès Buzyn a indiqué que ses services travailleront prochainement à « encadrer, sécuriser et garantir l'accès des patients en ambulatoire, aux spécialités prescrites hors AMM utilisées dans la sédation profonde et continue ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte