Vade mecum : comment se lancer ?  Abonné

Publié le 17/09/2018

Pour réaliser des téléconsultations, rappelle la CNAM, le praticien doit être équipé d'une solution de vidéotransmission sécurisée. Les outils sur le marché comme Skype et Facetime sont autorisés pour la communication vidéo mais ils ne remplissent pas les conditions de sécurité suffisantes pour les échanges de documents médicaux (photos, analyse, ordonnances…). Le médecin doit avoir accès à unesolution sécurisée : messagerie ou application dédiée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte