Dans la station spatiale internationale

Une échographie réalisée à distance depuis la terre  Abonné

Par
Publié le 24/04/2017
toulouse

toulouse
Crédit photo : CNES

C'est un constat simple qui a conduit à faire évoluer les technologies de surveillance de santé à distance pour les astronautes qui séjournent dans l’espace : depuis 20 ans, leur santé télésurveillée ne révélait rien d’anormal, jusqu’à ce que les médecins s’aperçoivent incidemment que 6 mois passés dans l’espace donnaient en réalité un sacré coup de vieux à leurs artères.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte