Pr Corinne Vons (AFCA) 

« Un jour, toute la chirurgie sera ambulatoire »  Abonné

Par
Publié le 29/01/2018
VONS

VONS
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

LE QUOTIDIEN : Il existe un retard français persistant en chirurgie ambulatoire selon la Cour des comptes. Pourquoi ?

Pr CORINNE VONS : Les CHU sont à la traîne car ce sont des machines dinosaures freinées par leur taille. La toute-puissance du chef de service peut jouer : si l'ambulatoire ne l'intéresse pas, aucun chirurgien n'en fera ! Ce manque d'autonomie explique les dix ans de retard de services entiers sur la laparoscopie en ambulatoire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte