Open data

L’UNPS craint une gouvernance étatisée  Abonné

Par
Publié le 23/11/2015

Comment le gouvernement peut-il publier des textes réglementaires relatifs à l’open data alors que la loi de santé, qui prévoit justement une réforme de l’ouverture des données de santé (article 47), n’est pas votée ? C’est la question inquiète que pose l’Union nationale des professionnels de santé (UNPS) après la parution d’un décret confiant à la DREES (direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques, qui dépend du ministère) « la gouvernance des données de santé ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte