Rythme cardiaque

Les pièges des applications smartphones

Par
Dr Alain Marié -
Publié le 08/06/2017
appli cardiologie

appli cardiologie
Crédit photo : Phanie

Beaucoup s’interrogent sur la fiabilité des applications pour smartphones permettant de calculer le rythme cardiaque, d’autant qu’aucune validation officielle n’est requise. Certaines utilisent des techniques de photopléthysmographie de contact, alors que d’autres permettent d’éviter le contact (1).

Une évaluation effectuée par le Dr C. Wyss (Zurich, Suisse) sur quatre applications choisies au hasard installées sur iPhone 4 ou 5 ne dissipe pas les inquiétudes loin s’en faut. En effet, certaines applications aboutissent à des différences de plus de 20 battements par minute, par rapport à l’ECG, cela pour plus de 20 % des mesures. Les applications sans contact sont les moins performantes, particulièrement quand la fréquence cardiaque est rapide et/ou quand la température corporelle est basse.

Enfin, les applications avec contact ne sont pas toutes équivalentes, l’une des deux étudiées étant fiable, l’autre non (par rapport aux données de l’oxymétrie pulsée). Des différences que ne permettent pas d’expliquer le type de téléphone, l’âge, la température corporelle ou la fréquence cardiaque. Le plus probable, estime le Dr Wyss est que la performance de l’application est liée à l’algorithme utilisé par chaque application.

Donc prudence, avant de recommander de telles applications aux patients, d’autant que cela peut renforcer des comportements phobiques ou ludiques.

Dr Alain Marie

Source : lequotidiendumedecin.fr