Le point de vue d'Alban de Crémiers*

Le numérique pour guérir la santé publique

Publié le 17/07/2018
alban de cremiers

alban de cremiers
Crédit photo : DR

Si la dette sociale a diminué, elle reste abyssale — 6 milliards d’euros en 2016 selon la Cour des comptes. Notre système de santé ne peut perdurer sous sa forme actuelle et doit s’emparer du numérique pour sauver le modèle de santé publique français, qui représente une richesse pour notre pays et que le reste du monde nous envie.

Ouvrir le chantier de la dématérialisation

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?