Le cri d’alarme d’un psychanalyste  Abonné

Publié le 10/09/2015

Crédit photo : dr

Le petit Nao : une joliesse trompeuse ?

Le petit Nao : une joliesse trompeuse ?
Crédit photo : AFP

Oui, le robot est bien le meilleur ami du médecin : depuis des années, il assiste le chirurgien, il assure le suivi du patient chronique à son domicile, il fait rouler les chariots dans les couloirs de l’hôpital et il chouchoute les résidents dans les maisons de retraite. Parfois même, comme le robot Nao, avec sa taille d’un enfant de six ans, sa bonne bouille ronde et ses yeux rieurs, sa capacité d’interaction a des vertus thérapeutiques, comme avec l’enfant autiste, qu’il transporte dans un monde d’émotions et d’affection.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte