À Bruxelles, la longue lutte contre la tuberculose  Abonné

Par
Publié le 30/09/2019
Depuis une vingtaine d’années, le recul de la tuberculose ralentit en Belgique. La capitale est particulièrement touchée. L’incidence de la maladie y est trois fois plus élevée que dans le reste du pays. Parmi les défis des soignants : le dépistage prophylactique, et des patients précarisés pour qui le traitement, long et contraignant, est parfois difficile à suivre.
Le Centre de Prévention de la Tuberculose de Bruxelles suit les patients après leur hospitalisation et gère les dépistages.

Le Centre de Prévention de la Tuberculose de Bruxelles suit les patients après leur hospitalisation et gère les dépistages.
Crédit photo : Benjamin Leclercq

Ces premiers jours de juillet, aux abords du numéro 290 de la rue Haute, à Bruxelles, quelques signes trahissent encore le récent déménagement. Le fléchage jusqu’au nouveau bâtiment a été scotché sur les panneaux signalétiques de l’hôpital, et l’entrée est encore en chantier… À l’intérieur, en revanche, tout est déjà bien en ordre : un mois après son inauguration, le nouveau Centre de prévention de la tuberculose (CPT) est à pied d’œuvre.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte