Jumelles Mennesson : la Cour de cassation demande l'avis de la CEDH
Brève

Jumelles Mennesson : la Cour de cassation demande l'avis de la CEDH

Coline Garré
| 05.10.2018

La Cour de cassation sollicite ce 5 octobre l'avis de la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) sur la question du statut de la « mère d'intention » d'un enfant né par gestation pour autrui (GPA) à l'étranger, dans le cadre du réexamen de la filiation des jumelles Mennesson. La « mère d'intention » peut-elle être reconnue en droit français comme seule mère ?

Nées en 2000 d'une mère porteuse en Californie (où la gestation pour autrui est légale), et du don d'ovocytes d'une amie des parents, Fiorella et Valentina Mennesson se sont vu refuser en 2011 par la Cour de cassation la transcription en France de leur état civil américain dans lequel Sylvie et Dominique Mennesson apparaissent comme leurs parents. Mais trois ans après, en 2014, la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) avait condamné la France au motif que sa décision portait atteinte à l'identité des enfants. Le couple avait donc obtenu le réexamen de sa demande de transcription des actes de naissance. Leur avocat Me Patrice Spinosi demande à la Cour la transcription des actes des deux parents, ou en cas de doute au sujet de Sylvie Mennesson – car selon un vieux principe de droit romain, la loi française définit la mère comme celle qui accouche – d'interroger la Cour européenne avant de se prononcer. Et non de passer par une procédure d'adoption « simple » – comme la Cour de cassation l'a proposé en juillet 2017

L'assemblée plénière de la Cour accède donc partiellement à sa demande en attendant l'avis consultatif de la CEDH pour se prononcer sur l'affaire. Elle évite aussi un conflit de jurisprudence avec les juges de Strasbourg qui, déjà saisis de la question par d'autres voies, devaient la trancher à moyenne échéance.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
Michel Bignant

Gilets jaunes, violences : « C'est épuisant, physiquement et psychologiquement », lance le médecin chef des pompiers de Paris

À la veille d'un cinquième samedi de mobilisation de certains Gilets jaunes, le Dr Michel Bignand, 51 ans, médecin chef de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) détaille au « Quotidien » l'organisation de ses équipes dan... 5

Une alimentation à base de maïs OGM ne montre « aucun d'effet délétère » chez le rat

OGM MAIS

Il n'est pas possible de distinguer par leur métabolisme ou leur état de santé des rats nourris de maïs OGM de rats nourris au maïs... Commenter

La prostatectomie radicale améliore la survie des patients atteints de cancer de la prostate localisé

prostatectomie

Face à un patient atteint d'un cancer de la prostate localisé, la prostatectomie améliore la survie de près de 3 ans, comparés à une... 1

Gradation des soins, financement, synergie avec l'université : à Poitiers, Buzyn et Vidal écoutent les CHU mais ne tranchent pas

chu

Poitiers n'est certainement pas le plus grand des centres hospitalo-universitaires (CHU) français mais c'est ici que se discutait l'avenir... Commenter

Un Français sur trois a le sentiment qu’un examen ou un acte médical superflu lui a été prodigué

urgences

Sept Français sur dix n'ont jamais entendu parler des 130 services d'urgences des cliniques de médecine, chirurgie et obstétrique. C'est... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter