Le « Lancet » relance la polémique sur la présidence de l’INSERM
Brève

Le « Lancet » relance la polémique sur la présidence de l’INSERM

Fabienne Rigal
| 14.06.2018

Dans un éditorial, la revue « The Lancet » a remis un peu d’huile sur le feu du potentiel conflit d’intérêts entre la ministre de la Santé Agnès Buzyn et son mari, Yves Lévy, président de l’INSERM. Le « Lancet » regrette que « les anciennes pratiques persistent au sein de l’INSERM ».

Lors de sa nomination, Agnès Buzyn avait décidé de laisser à Matignon le soin de traiter les questions liées à l’INSERM, pour éviter tout conflit d’intérêts, alors que l’organisme public est normalement placé sous double tutelle des ministères de la Recherche et de la Santé.

Le mandat du président de l’INSERM a pris fin le 12 juin, et la nomination du nouveau président devrait avoir lieu le 21 juin. Le « Lancet » indique que « l’identité des candidats et le processus de nomination du nouveau directeur restent entourés d’incertitude » : huit candidats sont en lice mais seulement deux ont rendu leur candidature publique ; et le président devrait être choisi par décret « sur proposition conjointe des ministres de la Santé et de la Recherche et sur avis d’une commission d’examen », indique le « Lancet » qui ajoute qu’« il n’est pas clair que le rôle de Buzyn reste dicté par le décret de mai 2017 ».

Le journal estime que « la réputation du milieu scientifique français a été endommagée par cet épisode, tant sur la scène nationale qu’internationale » et qu’il incombe au président français « de restaurer la confiance dans un système terni par cette opacité » et en « soutenant un processus de nomination ouvert et transparent et en encourageant la publication des noms des candidats et des membres du comité, et du contenu des délibérations. »

Yves Lévy avait été nommé à la tête de l’organisme de recherche en 2014, et avait présenté au « Quotidien » sa réflexion concernant le futur de l’INSERM.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add

Tiers payant intégral, moratoire sur les fermetures de lits et coercition : les communistes élaborent leur propre loi de santé

Quatre-vingt-six mesures dont 37 de première urgence. C'est ce que contient la proposition de loi de santé alternative que députés et sénateurs communistes sont en train de concocter pour faire barrage au projet de loi de... Commenter

Tiers payant intégral, moratoire sur les fermetures de lits et coercition : les communistes élaborent leur propre loi de santé

Quatre-vingt-six mesures dont 37 de première urgence. C'est ce que contient la proposition de loi de santé alternative que députés et... Commenter

Rougeole : plus de 30 000 cas et 11 décès depuis janvier en Ukraine

rougeole ukraine

Depuis le début de l'année, plus de 30 000 personnes sont touchées par la rougeole en Ukraine. Parmi elles, 11 en sont décédées selon le... Commenter

Le report d'un an de la fin des ECN désole les carabins de l'ANEMF qui réclament des gages

ECNI

Mauvaise passe parlementaire pour les carabins !  Après avoir lancé une pétition – qui frôle les 20 000 signataires – en riposte aux... Commenter

Interview

Agnès Buzyn : « Personne ne remet en cause les fondamentaux de la loi santé »

buzyn intw

C'est le grand rendez-vous du quinquennat pour Agnès Buzyn, dont la loi de santé est discutée à partir d'aujourd'hui dans l'Hémicyle. Dans... 7

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter