Le « Lancet » relance la polémique sur la présidence de l’INSERM
Brève

Le « Lancet » relance la polémique sur la présidence de l’INSERM

Fabienne Rigal
| 14.06.2018

Dans un éditorial, la revue « The Lancet » a remis un peu d’huile sur le feu du potentiel conflit d’intérêts entre la ministre de la Santé Agnès Buzyn et son mari, Yves Lévy, président de l’INSERM. Le « Lancet » regrette que « les anciennes pratiques persistent au sein de l’INSERM ».

Lors de sa nomination, Agnès Buzyn avait décidé de laisser à Matignon le soin de traiter les questions liées à l’INSERM, pour éviter tout conflit d’intérêts, alors que l’organisme public est normalement placé sous double tutelle des ministères de la Recherche et de la Santé.

Le mandat du président de l’INSERM a pris fin le 12 juin, et la nomination du nouveau président devrait avoir lieu le 21 juin. Le « Lancet » indique que « l’identité des candidats et le processus de nomination du nouveau directeur restent entourés d’incertitude » : huit candidats sont en lice mais seulement deux ont rendu leur candidature publique ; et le président devrait être choisi par décret « sur proposition conjointe des ministres de la Santé et de la Recherche et sur avis d’une commission d’examen », indique le « Lancet » qui ajoute qu’« il n’est pas clair que le rôle de Buzyn reste dicté par le décret de mai 2017 ».

Le journal estime que « la réputation du milieu scientifique français a été endommagée par cet épisode, tant sur la scène nationale qu’internationale » et qu’il incombe au président français « de restaurer la confiance dans un système terni par cette opacité » et en « soutenant un processus de nomination ouvert et transparent et en encourageant la publication des noms des candidats et des membres du comité, et du contenu des délibérations. »

Yves Lévy avait été nommé à la tête de l’organisme de recherche en 2014, et avait présenté au « Quotidien » sa réflexion concernant le futur de l’INSERM.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
téléconsultation

Téléconsultation en officine : MG France redoute un conflit d'intérêts du pharmacien

À peine signé, déjà critiqué ! L'avenant 15 sur la téléconsultation en officine paraphé le 6 décembre par l'Assurance-maladie et deux syndicats de pharmaciens (FSPF et USPO), dans le cadre de la convention pharmaceutique, n'est pa... 6

Ces polémiques qui ont marqué la santé en 2018 : dernier jour pour donner votre avis !

Ces polémiques qui ont marqué la santé en 2018 : dernier jour pour donner votre avis !-0

L’année qui s’achève a été riche en polémiques de toutes sortes touchant le système de soins. « Le Quotidien du Médecin » a retenu les 18... 5

Cardiologue redevenue médecin généraliste, elle s'installe à 67 ans dans son Béarn natal

Dr Serra

« Vous voyez, je fais tout à l’envers ! » À l’âge où la plupart des médecins songent à raccrocher leur stéthoscope, le Dr Régine Serra Castr... 4

On meurt toujours du tétanos en France, selon Santé publique France

tetanos

Après une chute importante entre 1960 et 2000, le nombre annuel de cas déclarés de tétanos s'est stabilisé en France autour de moins de 10... 3

VIH : les multiples facettes du co-récepteur CCR5

Le scandale des bébés génétiquement modifiés, en Chine, a porté à la lumière un acteur clé de l'infection par le VIH : la protéine CCR5. «... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter