Agnès Buzyn : Matignon se chargera de l'INSERM pour éviter les conflits d'intérêts
Brève

Agnès Buzyn : Matignon se chargera de l'INSERM pour éviter les conflits d'intérêts

19.05.2017

La nouvelle ministre de la Santé, Agnès Buzyn, laissera à Matignon le soin de traiter les questions liées à l'INSERM, dirigé par son époux Yves Lévy, pour éviter tout conflit d'intérêts, a expliqué vendredi son entourage à l'AFP.

L'Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) est un organisme public placé sous double tutelle des ministères de la Recherche et de la Santé.

Un problème « identifié depuis le début », indique-t-on dans l'entourage de la ministre, qui devrait se régler grâce à un système « de déport », précise-t-on de même source, confirmant une information du journal « le Monde ». Ce « cas de figure est prévu par la loi » relative à la transparence de la vie publique et précisé dans un décret du 16 janvier 2014.

De fait, ce texte permet au Premier ministre, lorsqu'il est saisi par un ministre en situation de conflit d'intérêts, de prendre un décret « fixant les actes et procédures dont l'intéressé doit s'abstenir » et de les reprendre à son compte.

Agnès Buzyn va ainsi « adresser un courrier » en ce sens à Édouard Philippe, a précisé son entourage en fin de matinée.

En 2014, la secrétaire d'État à la Recherche, Geneviève Fioraso, avait été déchargée par décret de toute décision concernant la Direction de la recherche technologique du Commissariat à l'énergie atomique (CEA), dont son compagnon était directeur délégué.

Interrogé par l'AFP, l'INSERM n'a pas souhaité s'exprimer sur le sujet.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
désert médical du cher Médecin ou Interne 22.05.2017 à 07h30

et ça continue... en marche

Répondre
 
Agnès G Médecin ou Interne 19.05.2017 à 20h07

Parfait.
Agnès G.

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

L'interdiction des soins funéraires aux personnes séropositives et atteintes d'hépatite officiellement levée

soins funeraires

Les personnes séropositives et/ou atteintes d'hépatite décédées pourront, à partir du 1er janvier 2018, recevoir des soins funéraires, en... Commenter

Accès partiel : l'Assemblée nationale ratifie les ordonnances, malgré les inquiétudes

assemblee

L'Assemblée nationale a ratifié, après la commission des affaires sociales, une série d'ordonnances portant en particulier sur... 4

Rapport ONUSIDA : plus de la moitié des malades sont aujourd'hui sous traitement, une première

onusida

Un nombre de nouvelles infections par le VIH en baisse de 11 % chez les adultes (1,7 million en 2016) et de 47 % chez les enfants (160 000)... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter