Reblochon au lait cru : sept enfants infectés à Escherichia coli, retrait des lots
Brève

Reblochon au lait cru : sept enfants infectés à Escherichia coli, retrait des lots

Coline Garré
| 11.05.2018

La direction générale de la santé (DGS) alerte sur la consommation de reblochons entiers au lait cru de marque « Nos régions ont du talent » commercialisés depuis le 21 janvier 2018 dans les enseignes Leclerc, après l'identification de sept cas d'infections à Escherichia coli, dont six syndromes hémolytiques et urémiques, survenus chez des enfants âgés d'un an et demi à trois ans.

Les investigations menées par Santé publique France et le Centre national de référence des Escherichia coli (Institut Pasteur et hôpital Robert-Debré) ont confirmé un lien épidémiologique entre ces cas et la consommation de ces reblochons commercialisés dans plusieurs régions. Les syndromes étaient liés à une infection avec la souche E. coli 026, une bactérie virulente qui peut entraîner la semaine suivant la consommation de l'aliment des diarrhées parfois sanglantes, des douleurs abdominales et des vomissements. Dans 5 à 8 % des cas, ces syndromes peuvent évoluer vers un syndrome hémolytique et urémique.

Les enquêtes se poursuivent sur la recherche de l’origine de la contamination.

À titre préventif, tous les reblochons concernés ont fait l’objet de mesures de retrait-rappel.

Les personnes ayant acheté ces produits ne doivent pas les consommer. En cas de symptômes, elles doivent consulter au plus vite leur médecin traitant en mentionnant cette consommation et le lien possible avec la bactérie E. coli. En l'absence de symptôme dans les 10 jours après la consommation des produits concernés, il est inutile de s'inquiéter, précise la DGS.

Plus globalement, les autorités sanitaires rappellent que le lait cru et les fromages à base de lait cru ne doivent pas être consommés par les jeunes enfants, ainsi que les femmes enceintes et les personnes immunodéprimées.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
cabinet

400 généralistes salariés ou mixtes dans les déserts : premiers recrutements d'ici à fin mars

Du neuf du côté des 400 postes de généralistes à exercice partagé ville/hôpital ou salarié en zone sous-dense. La direction générale de l'offre de soins (DGOS, ministère de la Santé) a annoncé que cette mesure d'urgence du plan... 12

Organisation des ECNi : le CNG bientôt au chomâge technique ?

Alors que les épreuves classantes nationales informatisées (ECNi) sont condamnées à disparaître d'ici à quelques années, le Centre national... Commenter

Moins de viande, plus de fruits, de légumes et de graines : le régime qui équilibre santé et climat

viande rouge

« La civilisation est en crise. Nous ne pouvons plus nourrir la population mondiale de façon saine tout en ménageant les ressources de la pl... 1

Un urgentiste de Valenciennes condamné à un an de prison avec sursis après la mort d'une jeune fille

Un médecin urgentiste d'une polyclinique de Valenciennes a été condamné à douze mois de prison avec sursis, 3 000 euros d'amende et 150 000... 8

Feu vert de l'EMA pour une combinaison de 2 immunothérapies en 1re ligne dans le cancer du rein au stade avancé

CANCER REIN

L'Agence européenne du médicament (EMA) vient de donner l'autorisation de mise sur le marché (AMM) à la combinaison associant nivolumab, un... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter