Maladie de Lyme : près de 150 malades vont déposer plainte contre des laboratoires
Brève

Maladie de Lyme : près de 150 malades vont déposer plainte contre des laboratoires

Coline Garré
| 31.05.2016
  • lyme

Près de 150 patients atteints de la maladie de Lyme s'apprêtent à déposer courant juin une plainte - sous la forme d'une action regroupée - contre les laboratoires pharmaceutiques commercialisant le test diagnostic « Elisa » (une demi-douzaine, dont BioMérieux et Diasorin).

« Les patients reprochent aux laboratoires de ne pas assurer la fiabilité des tests qu'ils proposent, qui conduisent à une dégradation de l'état de santé des malades », indiquent Mes Julien Fouray et Catherine Faivre, deux des avocats représentant les plaignants. La juridiction, « a priori Paris ou Lyon », reste à définir, précisent-ils.

Les avocats s'appuient notamment sur le rapport de novembre 2014 du Haut Conseil de la santé publique (HCSP) qui critique les tests séro-diagnostiques préconisés par la conférence de consensus de 2006, sur la base de directives américaines valables pour des souches américaines transmises par les tiques.

« La difficulté est qu'on dépiste Lyme par la borréliose qui est une bactérie. Jusqu'à maintenant on dépistait seulement la souche américaine. Mais on s'est aperçu que cette souche était minoritaire en Europe. Le test est calibré de telle manière qu'on est certain de passer à côté du diagnostic », commente Me Fouray.

C'est l'association Lyme sans frontières (LSF) créée à Strasbourg en 2012 qui a notamment poussé les malades à saisir les juridictions. « Elisa laisse de côté 50 % des malades qui officiellement ne sont pas malades et qui partent dans l'errance médicale pour se soigner », estime sa présidente Marie-Claude Perrin qui dénonce un « déni criminel des autorités sanitaires ».

Avec AFP

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
psy
Focus

Journée nationale d'action le 22 janvier Abonné

Éreintée par la pénurie médicale et le manque de personnels, fragilisée par une organisation obsolète, la psychiatrie à l'hôpital public fait grise mine. Demain, ses défendeurs manifestent à Paris pour ouvrir les yeux des pouvoirs publics sur la dégradation des conditions de soins. Commenter

Organisation des ECNi : le CNG bientôt au chomâge technique ?

Alors que les épreuves classantes nationales informatisées (ECNi) sont condamnées à disparaître d'ici à quelques années, le Centre national... 2

Moins de viande, plus de fruits, de légumes et de graines : le régime qui équilibre santé et climat

viande rouge

« La civilisation est en crise. Nous ne pouvons plus nourrir la population mondiale de façon saine tout en ménageant les ressources de la pl... 2

Un urgentiste de Valenciennes condamné à un an de prison avec sursis après la mort d'une jeune fille

Un médecin urgentiste d'une polyclinique de Valenciennes a été condamné à douze mois de prison avec sursis, 3 000 euros d'amende et 150 000... 27

400 généralistes salariés ou mixtes dans les déserts : premiers recrutements d'ici à fin mars

cabinet

Du neuf du côté des 400 postes de généralistes à exercice partagé ville/hôpital ou salarié en zone sous-dense. La direction générale de... 46

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter