Violences sur majeur : le CNOM diffuse une nouvelle version du certificat médical
Brève

Violences sur majeur : le CNOM diffuse une nouvelle version du certificat médical

Coline Garré
| 27.01.2016

Le Conseil national de l'Ordre des médecins (CNOM) met en ligne une nouvelle version du certificat médical initial en cas de violences sur personne majeure, élaboré en concertation avec un groupe de médecins et la Mission interministérielle pour la protection des femmes (MIPROF).

« L'établissement de ce certificat fait partie des missions du médecin », rappelle la notice explicative, « et le praticien sollicité par une victime ne peut s'y soustraire. » En se conformant au modèle proposé, le praticien n'encourt aucune sanction disciplinaire, lit-on ensuite. La mésaventure d'une sage-femme, conduite devant les instances disciplinaires de son Ordre, à la suite de l'émission d'un certificat, avait ému les soignants en mai 2015.

Le modèle de certificat met bien en évidence le mode déclaratif des doléances et propose un cadre clair pour décrire les signes cliniques des lésions et les signes neurologiques, sensoriels et psychocomportementaux constatés, sans que le médecin ait à se prononcer sur la réalité des violences, leur caractère intentionnel, ou la responsabilité d'un tiers. Notice et certificat précisent que l'évaluation de l'incapacité totale de travail est facultative, et pourra être fixée ultérieurement par un médecin légiste sur la base des signes décrits.

Ces documents rappellent, du reste, que le médecin doit délivrer conseils et informations aux patientes victimes, et les inviter à appeler le 3919 et à se tourner vers les associations de proximité. Le CNOM renvoie enfin sur le site stop-violences-femmes.gouv.fr.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
dpc

Le DPC... de gré ou de force ! Après des pré-inscriptions massives par des robots, l'Agence riposte et rassure

De mémoire de syndicaliste, le Dr Bernard Ortolan, cadre de la CSMF et directeur scientifique d’Evolutis DPC, n’avait jamais vu cela. En quelques heures, samedi dernier, de nombreux confrères l’ont alerté de leur pré-inscription... 11

Une avancée pour préserver la fertilité des garçons prépubères traités par chimiothérapie

chimiotherapie

Comment préserver la fertilité des garçons prépubères avant chimio- et/ou radiothérapie ? Si la congélation de sperme peut être proposée... Commenter

Feu vert au « pharmacien prescripteur », les médecins sur les nerfs

mesnier pharmaciens

Le Dr Thomas Mesnier a donc persisté et signé ! Lors de l'examen de la loi de santé, l'Assemblée nationale a autorisé les pharmaciens à... 80

Les médecins franciliens se convertissent à la prise de rendez-vous en ligne mais se méfient de la concentration du secteur

rdv en ligne

Les plateformes de rendez-vous en ligne ont la cote chez les patients autant que chez les praticiens d'Ile-de-France. Près de deux tiers... 1

Vaccination obligatoire, quel bilan un an après ? Posez vos questions au Dr Daniel Lévy-Bruhl (Santé publique France)

Vaccination obligatoire, quel bilan un an après ? Posez vos questions au Dr Daniel Lévy-Bruhl (Santé publique France)-0

L’extension de l’obligation vaccinale (de 3 à 11 vaccins) est entrée en vigueur le 1er janvier 2018. Plus d’un an après, les premiers...

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter