Les Français plébiscitent leur généraliste... mais jugent que le système de santé n'est pas pensé pour eux

Les Français plébiscitent leur généraliste... mais jugent que le système de santé n'est pas pensé pour eux

Marie Foult
| 07.11.2018
  • ADREA

Deux tiers des patients pensent qu'ils sont acteurs de leur propre parcours de soins mais ils ne sont que 42 % à juger que ce parcours est pensé « pour » et « avec » eux ! C'est ce que révèle une étude* réalisée par OpinionWay pour la fondation d'entreprise Adréa, qui s'attache au ressenti des Français sur leur place et leur rôle dans le système de santé.

Logiquement, parmi les patients interrogés, seuls 22 % pensent que la place donnée aux patients dans le système de santé est trop importante. A l'inverse, une grande majorité des Français interrogés considère que la place accordée aux malades reste aujourd'hui insuffisante (76 %).

Vive la coordination et le médecin traitant

Pour être davantage impliqués dans leur parcours de soins, les patients estiment à 53 % qu'il faut en priorité une coordination efficace des soins entre professionnels de santé (médecins hospitaliers, cabinets de ville, pharmacies). Une meilleure écoute des professionnels de santé est jugée prioritaire par 47 % d'entre eux.

Enseignement édifiant : seuls 6 % des patients connaissent véritablement leurs droits en tant que patients (même si, logiquement, les personnes ayant déjà été atteintes d’une pathologie importante sont celles qui les connaissent le mieux). À l’inverse, 59 % des personnes ne connaissent que très peu ou pas du tout leurs droits. 

Bonne nouvelle, les Français se sentent bien accompagnés lors de leurs consultations chez le médecin. Ils sont notamment 70 % à s'estimer « suffisamment ou assez » accompagnés par leur généraliste traitant.

Ce taux est plus faible dans le cas d'une consultation chez le spécialiste (59 %) ou pour un soin réalisé par une infirmière ou une aide-soignante (50 %). Et globalement, les personnes qui souffrent d'au moins une pathologie se sentent mieux accompagnées par leurs soignants.

 

* Étude quantitative réalisée auprès d'un échantillon représentatif de 1 144 Français selon la méthode des quotas, par questionnaire en ligne du 16 août au 28 septembre.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
google

Des plaintes en cas d'« avis Google » diffamatoires : l'UFML pousse les médecins à durcir le ton envers les patients

Face à la multiplication « des dérives de l’utilisation » des avis Google, l'UFML Syndicat a décidé de prendre les devants. Après la publication d'un guide pratique par l'Ordre des médecins il y a quelques mois, visant à aider... 5

Une nouvelle « pilule pour homme » passe les premiers tests de sécurité

Contraception homme

Une pilule contraceptive pour homme vient de passer avec succès l'étape de l'étude de phase I, selon des données présentées aujourd'hui au... 1

Érosion du volontariat, nuit profonde abandonnée, réquisitions : la PDS toujours très fragile !

pds

Stabilité ou érosion du volontariat dans une majorité de départements, hausse timide des régulateurs libéraux (grâce aux retraités), nuit... 6

57 députés de gauche réclament le conventionnement sélectif et épinglent le lobby médical

Jean-Luc Mélenchon

Le projet de loi de santé dont l'examen en première lecture à l'Assemblée nationale s'est achevé dans la nuit du 22 au 23 mars fait grincer... 4

Un antidépresseur prometteur dans l'anémie des syndromes myélodysplasiques

Des antidépresseurs de prescription courante, les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine, pourraient se révéler un... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter