Régime général d'assurance-maladie : remboursement en hausse de 3,6 % des soins de ville de janvier à juillet

Régime général d'assurance-maladie : remboursement en hausse de 3,6 % des soins de ville de janvier à juillet

Marie Foult
| 24.08.2018
  • caisse nationale d'assurance maladie

Les dépenses du régime général sont nettement orientées à la hausse pour les sept premiers mois de l'année 2018, révèle la caisse nationale d'assurance-maladie, qui vient de publier ses chiffres du régime général à fin juillet.

Les remboursements par l'Assurance-maladie de soins du régime général ont évolué de 2,3 % de janvier à juillet 2018, comparés aux remboursements effectués sur la même période l'année dernière. 

Dans le détail, les dépenses de soins de ville ont augmenté de 3,6 % sur les sept premiers mois de l'année et de 3,6 % sur une année. C'est plus qu'en 2017. Les remboursements de soins médicaux et dentaires ont augmenté de 4,9 % entre janvier et juillet, et de 5,1 % sur les douze derniers mois. Depuis le début de l'année, ce sont les soins de généralistes qui ont le plus augmenté, de 6,3 %, suivis des soins de spécialistes (4,7 %). « Ces évolutions sont principalement portées par les revalorisations tarifaires mises en place à partir de mai 2017 », explique l'Assurance-maladie. 

Poids des forfaits

De janvier à juillet 2018, les versements d'indemnités journalières ont, eux, évolué de 4,6 % (4,4 % sur une année). Le remboursement des médicaments délivrés en ville augmente aussi, de 3,7 % en sept mois (+ 2,8 % sur l'année).

Enfin, les versements aux hôpitaux ont évolué de 0,6 % pour les établissements publics, de 1,5 % pour les établissements privés et de 6 % pour les structures médico-sociales, sur les douze derniers mois.

Le nouveau forfait patientèle médecin traitant (FPMT), la rémunération sur objectif de santé publique (ROSP) et le forfait structure ont représenté 409 millions d'euros de remboursements sur sept mois pour les généralistes et 38 millions d'euros pour les spécialistes.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
Michel Bignant

Gilets jaunes, violences : « C'est épuisant, physiquement et psychologiquement », lance le médecin chef des pompiers de Paris

À la veille d'un cinquième samedi de mobilisation de certains Gilets jaunes, le Dr Michel Bignand, 51 ans, médecin chef de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) détaille au « Quotidien » l'organisation de ses équipes dan... 5

Une alimentation à base de maïs OGM ne montre « aucun d'effet délétère » chez le rat

OGM MAIS

Il n'est pas possible de distinguer par leur métabolisme ou leur état de santé des rats nourris de maïs OGM de rats nourris au maïs... Commenter

La prostatectomie radicale améliore la survie des patients atteints de cancer de la prostate localisé

prostatectomie

Face à un patient atteint d'un cancer de la prostate localisé, la prostatectomie améliore la survie de près de 3 ans, comparés à une... 1

Gradation des soins, financement, synergie avec l'université : à Poitiers, Buzyn et Vidal écoutent les CHU mais ne tranchent pas

chu

Poitiers n'est certainement pas le plus grand des centres hospitalo-universitaires (CHU) français mais c'est ici que se discutait l'avenir... Commenter

Un Français sur trois a le sentiment qu’un examen ou un acte médical superflu lui a été prodigué

urgences

Sept Français sur dix n'ont jamais entendu parler des 130 services d'urgences des cliniques de médecine, chirurgie et obstétrique. C'est... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter