Plus de 41 000 cas et 37 décès : une épidémie de rougeole inédite sévit en Europe

Plus de 41 000 cas et 37 décès : une épidémie de rougeole inédite sévit en Europe

Coline Garré
| 21.08.2018
  • Rougeole

Plus de 41 000 enfants et adultes en Europe ont contracté la rougeole ces six premiers mois de 2018 et au moins 37 personnes en sont décédées. Un funeste record pour la période 2010-2017, s'alarme l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Le nombre de cas de ce premier semestre représente près du double du nombre total de cas de l'année 2017 (23 927), après une année 2016 particulièrement faible en cas (« que » 5 273).

Sept pays dépassent le seuil de 1 000 infections et déplorent des décès : la France, la Géorgie, la Grèce, la Fédération de Russie, la Serbie, l'Ukraine et l'Italie (dont le gouvernement populiste veut reporter d'un an l'entrée en vigueur de l'obligation vaccinale, à 2019). Avec 23 000 cas, l'Ukraine à elle seule concentre plus de la moitié du nombre total d'infections. La Serbie recense le plus de décès : 14. La rougeole a tué en France trois personnes, dont deux immunodéprimées, en 2018. 

« Nous appelons instamment tous les pays à prendre des mesures appropriées pour endiguer l'épidémie. La santé de tous dépend de la vaccination, et nous ne parviendrons pas à atteindre les objectifs du développement durable tant que cette maladie ne sera pas éradiquée », a déclaré le Dr Zsuzsanna Jakab, directrice régionale de l'OMS pour l'Europe. 

Selon la commission de vérification de l'élimination de la rougeole et de la rubéole pour la région Europe, 43 des 53 pays membres ont arrêté la transmission endémique de la rougeole, et 42 l'ont interrompu pour la rubéole en 2017. Mais ces résultats sont fragiles : la couverture et la surveillance vaccinales restent défaillantes dans plusieurs pays, et les chaînes de transmission peuvent subsister plus d'un an après l'arrêt de la transmission endémique. 

Pour prévenir les épidémies de rougeole, le taux de couverture vaccinale avec deux doses doit atteindre au moins 95 %. Si la couverture des enfants éligibles de la région Europe de l'OMS est passée de 88 % à 90 % entre 2016 et 2017, des inégalités persistent avec des communautés dont les taux sont inférieurs à 70 %. 

2 741 cas en France depuis novembre 2017

Selon le dernier bulletin de Santé publique France, daté du 1er août, 2 741 cas ont été déclarés depuis le 6 novembre 2017, date du début de l'épidémie. Le nombre de nouveaux cas hebdomadaires continue de diminuer depuis le pic épidémique d'avril, pour atteindre en juillet une moyenne de 20 cas hebdomadaires. 

86 départements ont déclaré au moins un cas au cours de la période, mais seulement deux régions, la Bretagne et la Provence-Alpes-Côte d'Azur, ont encore des foyers actifs. 

89 % des cas de rougeole sont survenus chez des sujets non ou mal vaccinés ; 22 % des cas ont été hospitalisés. Les nourrissons de moins d'un an sont les plus touchés (incidence de 29,4 cas/ 100 000 habitants).

La France rentre dans le droit chemin, selon Buzyn 

Interrogée sur France Info ce 21 août, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a défendu l'obligation vaccinale, face au scepticisme des Français à l'égard de la vaccination. « L'Europe est le parent pauvre de la vaccination (...) et souffre d'une épidémie de rougeole très difficile à maîtriser puisque nous et nos enfants ne sommes pas vaccinés. J'ai rendu les vaccins obligatoires pour éviter les plus de 2000 cas de rougeole et les trois décès de jeunes personnes. Tous les enfants nés à partir du 1er janvier 2018 devront être vaccinés pour rentrer en crèche ou à l'école. La France rentre dans le droit chemin, le chemin de la raison », a réagi la ministre. 

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add

Hausse des prix du carburantLes blouses blanches impactées mais pas « gilets jaunes »

Abonné
essence

L'augmentation des prix à la pompe n'épargne pas le monde de la santé. Transporteurs sanitaires, médecins et infirmiers libéraux réclament... Commenter

Refus de soins : des « recos » pour combattre les pratiques discriminatoires

Refus de soins

La commission* d'évaluation des pratiques de refus de soins placée auprès de l'Ordre des médecins expose plusieurs propositions dans son... Commenter

Les professionnels de santé appelés à signaler les cas d’agénésie

agenesie

« Gynécologues, pédiatres, échographistes… doivent signaler les cas suspects d’agénésie des membres supérieurs, dans l’objectif de recenseme... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter