Plus de 370 personnes sont décédées de noyade depuis le 1er juin, alerte Santé publique France

Plus de 370 personnes sont décédées de noyade depuis le 1er juin, alerte Santé publique France

Coline Garré
| 20.08.2018
  • Noyades

    Plus de 370 personnes sont décédées de noyade depuis le 1er juin, alerte Santé publique France

Le nombre de noyades a doublé cet été 2018 par rapport à l'été 2015, alerte Santé publique France, au regard des derniers résultats de l'Enquête NOYADES 2018, qui portent sur la période du 1er juin au 9 août 2018. 

Depuis le 1er juin 2018, l'agence sanitaire recense 1 758 noyades, contre 858 sur la même période en 2015. Parmi elles, 902 sont accidentelles (et ont causé la mort de 198 personnes, soit 22 % des décès), 84 (dont 40 décès - 48 %) sont intentionnelles (suicides ou meurtres), et 772 (dont 135 meurtrières, 17 %) n'ont pas encore d'origine connue. 

Avec 373 décès, l'été 2018 se caractérise par une légère augmentation des noyades mortelles (contre 329 en 2015). 

Santé publique France voit dans ces résultats la conséquence des températures très favorables à la baignade, ainsi que l'effet de l'amélioration du système de surveillance des noyades. 

Tous âges et tous lieux, attention aux enfants dans les piscines 

Comme l'indiquaient déjà les premiers résultats de l'Enquête NOYADES publiés mi-juillet, la mer reste l'élément le plus dangereux (lieu de 329 noyades accidentelles, soit 36 %, et de 63 décès).

Les piscines sont aussi risquées, avec 278 (31 %) noyades et 34 décès, en particulier les piscines privées familiales : s'y déroulent 65 % des noyades en piscine, dont les trois quarts concernent des enfants de moins de 6 ans. Ces derniers représentent la moitié des noyés des piscines collectives. Tous lieux confondus, 255 petits de moins de 6 ans se sont noyés (dont 20 décès ; parmi eux, 16 sont arrivés dans des piscines privées, des chiffres stables par rapport à 2015). 

Par ailleurs, 118 noyades accidentelles, dont 50 décès, sont survenues dans des cours d'eau (13 %), 126 (14 %), dont 42 fatales, en plan d'eau, et 27 (3 %) dans d'autres lieux (baignoires, bassins). 

Un quart des personnes noyées dans les cours d'eau avait entre 25 et 44 ans ; 36 % des victimes de la mer avaient plus de 65 ans, et 19 % avaient entre 45 et 65 ans. 

La mortalité augmente avec l'âge : elle est de 9 % chez les moins de 6 ans, contre 36 % chez les 65 ans et plus. En tout, 160 adultes au moins sexagénaires se sont noyés, et 58 en sont décédés.  

Les régions les plus touchées par ces noyades accidentelles sont l'Occitanie (158 noyades, dont 23 décès), la Provence-Alpes-Côte d'Azur (136 dont 24 décès), la Nouvelle-Aquitaine (115 dont 16 décès), et l'Auvergne-Rhône-Alpes (113 dont 23 décès). 

Vigilance et apprentissage de la nage

Santé publique France réitère ses conseils de prévention, premier moyen de protection contre les noyades. Les enfants doivent être en permanence surveillés par un adulte : un enfant peut se noyer sans bruit en moins de trois minutes dans 20 cm d'eau, rappelle l'agence. Il est conseillé de les équiper de brassards et de leur apprendre à nager le plus tôt possible, dès 4-5 ans. 

Plus généralement, l'apprentissage de la nage doit être encouragé à tous les âges, alors que près d'un Français sur six dit ne pas savoir nager. 

SPF appelle enfin à choisir les zones de baignade surveillées et à tenir compte de sa forme physique, sans surestimer son niveau de natation.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add

Hausse des prix du carburantLes blouses blanches impactées mais pas « gilets jaunes »

Abonné
essence

L'augmentation des prix à la pompe n'épargne pas le monde de la santé. Transporteurs sanitaires, médecins et infirmiers libéraux réclament... Commenter

Refus de soins : des « recos » pour combattre les pratiques discriminatoires

Refus de soins

La commission* d'évaluation des pratiques de refus de soins placée auprès de l'Ordre des médecins expose plusieurs propositions dans son... Commenter

Les professionnels de santé appelés à signaler les cas d’agénésie

agenesie

« Gynécologues, pédiatres, échographistes… doivent signaler les cas suspects d’agénésie des membres supérieurs, dans l’objectif de recenseme... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter