Dépenses maladie : pas de dérapage en 2017…  sauf pour les soins de ville !

Dépenses maladie : pas de dérapage en 2017…  sauf pour les soins de ville !

Sophie Martos
| 17.04.2018
  • ONDAM

Les dépenses d'assurance-maladie entrant dans le champ de l'ONDAM sont restées dans les clous en 2017 atteignant 190,7 milliards d'euros, un montant « très proche » de l'objectif du gouvernement (- 60 millions d'euros). Mais ce résultat global « masque un dépassement » du sous-objectif des soins de ville, qui est compensé par la « sous-exécution » de l'enveloppe des établissements, relève le comité d'alerte indépendant sur les dépenses d'assurance-maladie dans son avis de mi-avril.

Plus précisément, les dépenses de soins de ville s'établiraient à 87,2 milliards d'euros, soit un dépassement de 320 millions d'euros par rapport au sous-objectif rectifié. « Elles sont en progression de 2,2 % par rapport à 2016 contre un objectif initial de 2,1 % », lit-on dans l'avis.

Honoraires et médicaments

Plus des trois quarts du dépassement proviennent des honoraires médicaux et dentaires (+ 285 millions d'euros)« portés par une dynamique très importante des actes techniques et des consultations de dentistes », analyse le comité. Les dépenses de médicaments sont supérieures de 65 millions d'euros par rapport aux prévisions, tout comme la biologie (+ 35 millions). Enfin, les indemnités journalières (IJ) enregistrent une hausse de 3,6 %, en dépassement de 20 millions d'euros.

Ces écarts (par rapport aux objectifs fixés en ville) restent à un niveau « un peu moins important qu'en 2016 », peut-on lire. Ils résultent toutefois d'une dynamique plus élevée qu'attendu des dépenses de soins de ville malgré le respect de l'objectif global de maîtrise médicalisée.

En revanche, les dépenses du sous-objectif des établissements s'élèvent à 78,6 milliards d'euros, en retrait de 405 millions d'euros par rapport à l'objectif rectifié. Cette situation de sous-exécution est imputable à une activité « significativement plus faible » qu'anticipé, ayant permis de contrebalancer le dérapage des soins de ville.

Objectif 2018 réalisable... mais des efforts importants

La loi de financement de la Sécu 2018 fixe l'ONDAM à 195,2 milliards d'euros en progression de 2,3 % par rapport à 2017 (dont 88,9 milliards pour les soins de ville, 80,7 milliards pour les établissements de santé et 20,5 milliards pour les établissements et service médico-sociaux). « Compte tenu d'une croissance tendancielle de dépenses d'assurance-maladie estimée à 4,5 %, la construction de l'ONDAM repose sur un effort d'économie de 4,2 milliards d'euros », rappelle le comité. « L'effort demandé est un peu plus important que les années précédentes. »

En octobre dernier déjà, le comité d'alerte avait estimé que l'objectif de 2,3 % fixé dans le budget de la Sécu pour 2018 était « réaliste ». Les crédits mis en réserve en début d'année (625 millions d'euros) devraient permettre de faire face aux risques de dépassement de l'ONDAM, analyse aujourd'hui le comité. 

Le SML pointe les transferts vers la ville

Le Syndicat des médecins libéraux (SML) estime ce mardi que ces résultats « traduisent le transfert d'une part de l'activité hospitalière vers la médecine de ville ». Il exhorte Emmanuel Macron à « ne pas engager de nouvelles économies sur les soins de ville » afin qu'ils absorbent ces transferts liés « au virage ambulatoire »

* Comité d'alerte composé de Christian Charpy, Alain Cordier et Jean-Luc Tavernier

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
ddd

CMU, AME et refus de soins : le Défenseur des droits tance les plateformes de rendez-vous médicaux

Six mois pour faire le ménage dans les mentions discriminatoires ciblant des patients précaires ou étrangers. C'est ce que réclame le Défenseur des droits, Jacques Toubon, dans deux décisions à l'attention des plateformes de... Commenter

Études de médecine : deux voies d'accès proposées, arbitrages en janvier

etudes

Terminée la voie royale de la première année commune aux études de santé (PACES) pour entrer en médecine ! Dès 2020, plusieurs entrées... Commenter

Les cellules tumorales circulantes, un outil pour mieux traiter les cancers du sein métastatiques

La quantité de cellules tumorales circulantes (CTC) est un élément pronostique de la maladie. Mais est-ce que cette information peut être... Commenter

« Mainmise » sur la formation, « propositions rétrogrades », jeunes et libéraux cognent sur le rapport sur le CHU de demain

chu

Médecins et conférences hospitalières n'ont visiblement pas la même vision du système de santé de demain. Dans la foulée de la remise en... Commenter

Rougeole : plus de 10 000 cas recensés à Madagascar

rougeole

Après une forte augmentation des cas de rougeole signalés début décembre au Brésil et au Venezuela, c’est au tour de Madagascar de... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter