Ni pub, ni rémunération à la minute : l'Ordre veut réguler les téléconsultations des complémentaires et des plateformes

Ni pub, ni rémunération à la minute : l'Ordre veut réguler les téléconsultations des complémentaires et des plateformes

Sophie Martos
| 14.02.2018
  • ordre

Alors que les partenaires conventionnels négocient la tarification de la télémédecine, le conseil national de l'Ordre des médecins (CNOM) a réclamé ce mercredi une régulation stricte des offres directes de téléconsultations proposées par les assureurs complémentaires et autres plateformes privées. 

« Nous nous inquiétons des prestations proposées directement par des complémentaires via des plateformes qui instaurent une rupture concurrentielle dans l'organisation...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commenter 18 Commentaires
 
jean S Médecin ou Interne 17.02.2018 à 14h51

N'ayez pas peur chers confrères,Vous êtes déja débordé et ce n'est pas la téléconsultation qui va vous affamer.
Nous ne pouvons pas lutter contre des pratiques intelligentes qui rendent un vrai Lire la suite

Répondre
 
avatar Médecin ou Interne 17.02.2018 à 14h28

Les caisses font du dumping régulièrement, tous mes pstients insuffisants respiratoires dûment surveillés, traités et ...améliorés ... Ouf, se voient proposer des examens sécu où "le dépistage de Lire la suite

Répondre
 
jacques T Médecin ou Interne 15.02.2018 à 14h08

Un grand merci au Dr Lucas , qui consacre beaucoup de temps et d'énergie à toutes ses questions.
J'espère que les sanctions seront très élevées et surtout que l'on interdira aux complémentaires de Lire la suite

Répondre
 
Scared Médecin ou Interne 15.02.2018 à 17h28

ils seront condamnés à 10 000 € d'amende dans 5 ans; puis appel , etc:::;;;

Répondre
 
RENE C Médecin ou Interne 15.02.2018 à 09h59

Médecine libérale en perdition; suite...

Répondre
 
Démerdecine générale Médecin ou Interne 15.02.2018 à 13h48

Ce n'est que la fin du premier acte......

Répondre
 
jean-jacques l Médecin ou Interne 15.02.2018 à 09h51

La médecine devenant commerciale, il va y avoir des arnaques ; qui va rembourser les dérapages ?

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Le vin, un alcool comme les autres ? L'Élysée désavoue Buzyn, les acteurs de la santé publique s'indignent

Vin

Le vin est-il un alcool comme un autre ? La polémique ne cesse d'enfler entre défenseurs de la santé publique et partisans du monde... 28

Recertification : rapport en septembre, les médecins libéraux furieux d'avoir été exclus du comité de pilotage

Un rapport sur la recertification des compétences des médecins sera rendu en septembre 2018 par une mission installée jeudi, annoncent les... 25

Plan de prévention de la radicalisation : les professionnels de la santé concernés

radicalisation

Le Premier ministre Édouard Philippe, accompagné notamment de la ministre de la Santé Agnès Buzyn, a dévoilé un plan national de prévention... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter