Un psychiatre encourt 18 mois de prison avec sursis après le meurtre d'un étudiant par un psychotique  

Un psychiatre encourt 18 mois de prison avec sursis après le meurtre d'un étudiant par un psychotique  

Coline Garré
| 20.12.2017
  • justice

Le Dr Lekhraj Gujadhur, le psychiatre dont le patient schizophrène avait tué un étudiant à Grenoble en 2008, avait été condamné il y a un an a 18 mois de prison avec sursis pour homicide involontaire, en première instance, par le tribunal correctionnel de Grenoble. 

C'est la même peine, dix-huit mois de prison avec sursis, qui a été requise ce 19 décembre au terme d'une audience dense de 12 heures, contre le médecin septuagénaire et retraité, qui avait fait appel de cette décision. L'arrêt de la Cour d'appel de Grenoble est attendu pour le 27 mars, a indiqué Me Hervé Gerbi, l'avocat de la famille du passant Luc Meunier. 

L'hôpital relaxé en première instance 

Le centre hospitalier de Saint-Egrève (Isère), où le patient Jean-Pierre Guillaud était pris en charge, avait été relaxé en première instance. Le 12 novembre 2008, le patient de 56 ans s'en était échappé sans difficulté. Sujet à des hallucinations et à des pulsions morbides, il était régulièrement hospitalisé depuis la fin des années 1970 (6 séjours à Saint-Egrève et 10 hospitalisations entre 1980 et 2008). Il avait déjà commis plusieurs agressions à l'arme blanche.

Jean-Pierre Guillaud avait pris le car pour Grenoble à une dizaine de kilomètres, acheté un couteau dans une quincaillerie du centre-ville et tué le premier venu dans la rue, Luc Meunier, 26 ans, qui finissait un doctorat en génie mécanique. En 2011, il est déclaré pénalement irresponsable et placé en unité pour malade difficile (UMD).

Le tribunal avait reconnu que le Dr Gujadhur avait failli dans le suivi de ce patient en n'ayant pas pris connaissance de son dossier durant les deux années où il était hospitalisé dans le pavillon dont il avait la responsabilité de fait.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
Michel Bignant

Gilets jaunes, violences : « C'est épuisant, physiquement et psychologiquement », lance le médecin chef des pompiers de Paris

À la veille d'un cinquième samedi de mobilisation de certains Gilets jaunes, le Dr Michel Bignand, 51 ans, médecin chef de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) détaille au « Quotidien » l'organisation de ses équipes dan... 5

Une alimentation à base de maïs OGM ne montre « aucun d'effet délétère » chez le rat

OGM MAIS

Il n'est pas possible de distinguer par leur métabolisme ou leur état de santé des rats nourris de maïs OGM de rats nourris au maïs... Commenter

La prostatectomie radicale améliore la survie des patients atteints de cancer de la prostate localisé

prostatectomie

Face à un patient atteint d'un cancer de la prostate localisé, la prostatectomie améliore la survie de près de 3 ans, comparés à une... 1

Gradation des soins, financement, synergie avec l'université : à Poitiers, Buzyn et Vidal écoutent les CHU mais ne tranchent pas

chu

Poitiers n'est certainement pas le plus grand des centres hospitalo-universitaires (CHU) français mais c'est ici que se discutait l'avenir... Commenter

Un Français sur trois a le sentiment qu’un examen ou un acte médical superflu lui a été prodigué

urgences

Sept Français sur dix n'ont jamais entendu parler des 130 services d'urgences des cliniques de médecine, chirurgie et obstétrique. C'est... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter