« La machine à billets tourne à plein pot chez les spécialistes »

« La machine à billets tourne à plein pot chez les spécialistes »

23.09.2017

Coup de gueule, avis d’expert, coup de cœur ou témoignage… La rédaction du « Quotidien » distingue chaque semaine un ou plusieurs commentaires, parmi les centaines postés au fil des jours par les lecteurs internautes.

Dans son rapport annuel sur la Sécurité sociale, la Cour des comptes constate les « limites » du parcours de soins instauré au milieu des années 2000, un dispositif « purement financier », non pas médical mais tarifaire. Ce lecteur évoque lui aussi un système qui se nourrit de la maladie et « qui en vit très bien ». Il faut « changer le régime alimentaire du mammouth », explique-t-il.

citation
Pendant qu'on tergiverse sur le tiers payant intégral chez le médecin de famille, la machine à billets tourne à plein pot chez les spécialistes qui se nourrissent des actes techniques, lesquels sont tous réglés en tiers payant intégral. Je ne sais plus quoi penser de ces errements dans les analyses de nos dépenses de santé. Qui donnera enfin les bonnes infos ? Quid de la prévention sur la malbouffe, l'alcool, le tabac, le stress ou la sédentarité, les dépistages autres que ceux déjà en place et dont le but n'est pas le bien-être mais le résultat d’un calcul (sournois) du coût à terme ? Etc...
Le mammouth ne doit pas se dégraisser mais changer de régime alimentaire, ne plus se nourrir que de la maladie. Soigner ce n'est pas intervenir seulement devant la maladie. Le problème est que tout le système est construit autour de la maladie et qu'il en vit encore très bien. Rien que le nom "assurance maladie" le trahit…
Tout reconstruire différemment prendra du temps, mais je n'en vois pas le début du commencement dans aucune des mesures prévues jusqu'à maintenant. La création d'usines à gaz est tout ce que j'ai vu arriver en 25 ans, et d’autres à venir comme celles dont parle l'article. Le "parcours de soins" est un "e-carnet de santé" (souvenez-vous de ce petit calepin jaune et bleu ;-) ) Comme lui, il ne sert à rien, à rien d'autre qu'à avoir créé de l'administratif supplémentaire pour noyer le poisson et donner l'impression qu'on fait quelque chose, alors qu'on coule.citation

Posté le 20 septembre 2017. Voir tous les commentaires sur le sujet : « La Cour des comptes tire à boulets rouges sur l'organisation des spécialistes libéraux »

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add

« Ce n'est plus possible » : après le suicide d'un assistant orthopédiste, les jeunes médecins veulent être reçus par Buzyn

stage hospitalier

Un jeune assistant orthopédiste qui exerçait au centre hospitalier de Castres s'est donné la mort, a-t-on appris ce mercredi de... 2

Maladie de Lyme : la HAS dévoile ses recommandations sans clore la polémique

Lyme

La Haute Autorité de santé (HAS) a rendu publique sa recommandation de bonne pratique sur la borréliose de Lyme et les autres maladies... Commenter

Homéopathie : la CSMF dénonce une « mise au pilori », le SML apporte aussi son soutien

homeopathie

Une mise au point chasse l'autre ! Après les réserves de l'Ordre national des médecins exprimées ce mardi au sujet de l'homéopathie, la... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter