« La machine à billets tourne à plein pot chez les spécialistes »

« La machine à billets tourne à plein pot chez les spécialistes »

23.09.2017

Coup de gueule, avis d’expert, coup de cœur ou témoignage… La rédaction du « Quotidien » distingue chaque semaine un ou plusieurs commentaires, parmi les centaines postés au fil des jours par les lecteurs internautes.

Dans son rapport annuel sur la Sécurité sociale, la Cour des comptes constate les « limites » du parcours de soins instauré au milieu des années 2000, un dispositif « purement financier », non pas médical mais tarifaire. Ce lecteur évoque lui aussi un système qui se nourrit de la maladie et « qui en vit très bien ». Il faut « changer le régime alimentaire du mammouth », explique-t-il.

citation
Pendant qu'on tergiverse sur le tiers payant intégral chez le médecin de famille, la machine à billets tourne à plein pot chez les spécialistes qui se nourrissent des actes techniques, lesquels sont tous réglés en tiers payant intégral. Je ne sais plus quoi penser de ces errements dans les analyses de nos dépenses de santé. Qui donnera enfin les bonnes infos ? Quid de la prévention sur la malbouffe, l'alcool, le tabac, le stress ou la sédentarité, les dépistages autres que ceux déjà en place et dont le but n'est pas le bien-être mais le résultat d’un calcul (sournois) du coût à terme ? Etc...
Le mammouth ne doit pas se dégraisser mais changer de régime alimentaire, ne plus se nourrir que de la maladie. Soigner ce n'est pas intervenir seulement devant la maladie. Le problème est que tout le système est construit autour de la maladie et qu'il en vit encore très bien. Rien que le nom "assurance maladie" le trahit…
Tout reconstruire différemment prendra du temps, mais je n'en vois pas le début du commencement dans aucune des mesures prévues jusqu'à maintenant. La création d'usines à gaz est tout ce que j'ai vu arriver en 25 ans, et d’autres à venir comme celles dont parle l'article. Le "parcours de soins" est un "e-carnet de santé" (souvenez-vous de ce petit calepin jaune et bleu ;-) ) Comme lui, il ne sert à rien, à rien d'autre qu'à avoir créé de l'administratif supplémentaire pour noyer le poisson et donner l'impression qu'on fait quelque chose, alors qu'on coule.citation

Posté le 20 septembre 2017. Voir tous les commentaires sur le sujet : « La Cour des comptes tire à boulets rouges sur l'organisation des spécialistes libéraux »

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
La teigne Médecin ou Interne 23.09.2017 à 08h49

Oui, bon, la recette est connue pour faire du buzz: une phrase retirée du contexte, bien provoc', pour diviser les médecins et ensuite les regarder se taper dessus. Ça va au "Quotidien"? La bière est Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Climat et santé : le CNOM appelle les médecins à sensibiliser leurs patients

pollution

« Les médecins sont les premiers à prendre en charge les conséquences du changement climatique sur la santé de leurs patients. Ils doivent p... 4

Activité libérale à l'AP-HP : 350 praticiens hospitaliers ont perçu 38,6 millions d'euros en 2016

aphp activite

Les praticiens hospitaliers qui ont exercé une activité libérale à l'Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) en 2016 se sont... 5

Les libéraux de l'UNPS cherchent des alternatives au tiers payant généralisé

tiers payant

Discuter avec le gouvernement d'une alternative au tiers payant généralisé ? L'Union nationale des professionnels de santé (UNPS) n'est pas... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter