Fin des cotisations maladie, hausse de la CSG et menace sur le secteur I : MG France sur ses gardes

Fin des cotisations maladie, hausse de la CSG et menace sur le secteur I : MG France sur ses gardes

Marie Foult
| 17.07.2017
  • csg

    Fin des cotisations maladie, hausse de la CSG et menace sur le secteur I : MG France sur ses gardes

MG France s'inquiète ce lundi des possibles effets pour les médecins de la réforme Macron visant à supprimer les cotisations maladie en les compensant par une hausse de la CSG.

Emmanuel Macron a pour l'instant évoqué la suppression des cotisations maladie et chômage acquittées par les seuls salariés. Mais le syndicat de généralistes extrapole déjà et craint un impact pour les médecins de secteur I – dont une partie des cotisations sont prises en charge par la Sécu dans le cadre du pacte conventionnel. « Le secteur I doit être protégé et cette mesure doit être accompagnée d’une compensation permettant le maintien de la prise en charge d’une partie de nos cotisations », met en garde le Dr Claude Leicher, président de MG France. En clair, pas question d'accepter une réforme qui serait pénalisante pour la profession.

Selon lui, l’absence de contrepartie entraînerait de facto une augmentation insupportable des charges des médecins. « Ce problème a-t-il été identifié par le gouvernement, et si oui, comment sera-t-il traité ? », s'interroge le Dr Leicher.

La question du maintien de l’exercice en secteur I se poserait « pour de nombreux médecins généralistes », souligne le syndicat, pour qui les praticiens exerçant au sein de l'option de pratique tarifaire maîtrisée (OPTAM) pourraient également être impactés.

MG France soulèvera ces questions devant les pouvoirs publics. Le syndicat sera reçu dans les prochains jours à Matignon puis à l'Élysée.

Papier mis à jour à 10H25.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 7 Commentaires
 
m-c medecin Médecin ou Interne 06.08.2017 à 09h29

pas de TPG..... quoi que dise MG

Répondre
 
pierre b Médecin ou Interne 19.07.2017 à 15h28

« Pfuiiit du vent » doivent se dire les gens des tutelles... les médecins généralistes n'ont pas le choix ! Ils paieront plus, tout comme les retraités qu'ils soignent... Après tout c'est surtout ces Lire la suite

Répondre
 
Démerdecine générale Médecin ou Interne 18.07.2017 à 15h50

MG ? MG ? un ancien collabo ?

Répondre
 
Philippe D Médecin ou Interne 18.07.2017 à 11h49

Grève illimitée, bande de mollasson !

Répondre
 
Yvon A Médecin ou Interne 18.07.2017 à 08h38

Voilà ce qui se passe quand on va aux négociations la corde au cou sans aucune vision de la réalité stratégique de nos gouvernants dans ces négociations !

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

ECNi 2017 : les spécialités qui font vibrer les internes

Près de 8 000 futurs médecins ont fait le choix de leur spécialité d'internat.

« Le Quotidien » a calculé l'indice d'attractivité des 44 disciplines proposées, à l'issue des choix de postes d'internat. 3

Aluminium dans les vaccins : rien pour l'instant ne remet en cause la balance bénéfice risque

vaccins

« Vaccins. Le rapport qui dérange » titre en « une » « le Parisien » de ce 22 septembre. « Exclusif. D'après un rapport sérieux et inédit, b... 11

Quatre ans après la « crise » des pilulesLa diversification de la contraception se poursuit chez les 20-30 ans

Abonné
pilule

Santé publique France a voulu suivre l'évolution des pratiques en matière de contraception depuis la polémique autour des pilules en 2012.... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter