Les boissons énergisantes à l'origine d'un cas d'hépatite aiguë

Les boissons énergisantes à l'origine d'un cas d'hépatite aiguë

Stéphany Mocquery
| 02.11.2016
  • Boissons énergisantes

Un homme de 50 ans a été admis dans un service des urgences aux États-Unis pour une hépatite aiguë probablement déclenchée par la consommation de boissons énergisantes, selon une description dans « BMJ Case Report ». Il s'agit du deuxième cas documenté d'hépatite aiguë associée à la consommation de ce type de boissons.

Les premiers symptômes sont apparus 15 jours avant l'arrivée à l'hôpital : malaises, anorexie, douleurs abdominales croissantes suivies de nausées, vomissements et ictère scléral. Le patient attribue cela un syndrome grippal. L'apparition d'une urine foncée et d'une jaunisse l'amène à consulter aux urgences.

Quatre à cinq boissons énergisantes par jour

Le patient ne prenait pas de médicaments, en vente libre ou sous ordonnance, et n'avait pas récemment modifié ses habitudes alimentaires, sa prise d'alcool, de tabac ou de drogues illicites, à l'exception des boissons énergisantes qu'il consommait à raison de 4 à 5 canettes par jour depuis 3 semaines. L'interrogatoire ne retrouve pas d'antécédents de transfusion sanguine ni de comportement sexuel à haut risque. Le patient signale juste un tatouage à l'âge de 20 ans.

Ses signes vitaux à l'examen étaient normaux, mais il présentait un ictère scléral et une jaunisse et souffrait de douleurs au niveau de la partie supérieure droite de l'abdomen. Les analyses de laboratoire ont révélé un taux élevé de transaminases et une infection chronique par le virus de l'hépatite C. Une biopsie du foie a permis de déceler une hépatite sévère.

Après avoir éliminé les causes potentielles d'hépatite aiguë – infections virales, alcool, drogues, cause environnementale, maladies auto-immunes, maladie de Wilson, ischémie, hépatopathie congestive – et en l'absence d'antécédents d'atteinte hépatique, les médecins concluent à une hépatite déclenchée par la consommation des boissons énergisantes.

Ces boissons contiennent, en effet, une quantité importante de vitamine B3, la niacine, connue pour ses effets hépatotoxiques dose-dépendants : 40 mg par flacon, soit 200 % de la dose journalière recommandée de vitamine B3. Par ailleurs, bien que sa consommation quotidienne de niacine (160 à 200 mg par jour), via les boissons énergisantes, ait été inférieure au seuil de toxicité reconnu pour cette vitamine (500 mg quotidiens), elle était proche de celle du premier cas d'hépatite aiguë décrit comme probablement lié à la consommation de ces boissons. L'atteinte hépatique a disparu dès que le patient a cessé de consommer ces boissons.

Alerter sur les dangers potentiels

Pour les auteurs, les patients présentant des troubles hépatiques devraient éviter la consommation de boissons énergisantes, de plus en plus populaire. Ils recommandent également d'informer les médecins sur les effets potentiellement toxiques des ingrédients contenus dans ces boissons, dont les quantités dépassent largement les doses journalières recommandées. Enfin, ils suggèrent que ceux-ci soient alertés sur l'existence d'un lien éventuel entre la consommation de ces boissons et la survenue d'hépatites chez des adultes en bonne santé.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
MEUNIER EHPAD

Dr Marcellin Meunier, médecin en EHPAD : « Depuis des mois et des années, je vois des agents pleurer à chaque pause »

Médecin coordonnateur de l’EHPAD de Notre-Dame-de-Monts (Vendée), le Dr Marcellin Meunier, 55 ans,dénonce le sous-effectif qui touche son établissement et conduit à la maltraitance des résidents comme des soignants. Dans une... 22

Comment le cerveau participe au cancer

cancer prostate

Des neurones, qui se développent au sein même de la tumeur, contribuent au développement du cancer, révèle dans « Nature » une étude... Commenter

Projet d'avis de la HAS : l'étau se resserre sur l'homéopathie, Boiron prépare sa riposte

homeopathie

Chargée d'évaluer le bénéfice médical des médicaments homéopathiques depuis plusieurs mois, la commission de transparence (CT) de la Haute... Commenter

Campagne tarifaire 2019 : le gouvernement concède des financements supplémentaires pour encourager les prélèvements et greffes d'organes

greffe

Pour lutter contre le ralentissement des prélèvements et des greffes d'organes, le gouvernement inscrit dans la campagne tarifaire 2019... 1

Grève des urgences : la mobilisation tient bon et engrange les soutiens

URGENCES

Initié à la mi-mars dans les établissements de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), le mouvement de grève qui touche les... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter