C à 35 euros : un généraliste vendéen explique pourquoi il est entré en désobéissance tarifaire

C à 35 euros : un généraliste vendéen explique pourquoi il est entré en désobéissance tarifaire

Marie Foult
| 25.04.2016
  • Feuilledesoins

« Je n'en pouvais plus… Faire des consultations à 23 euros pour voir 40 patients dans la journée, je n'y arrive pas. » Depuis le 1er décembre 2015, le Dr Patrice Geoffriaud, médecin généraliste à Challans, en Vendée, pratique la consultation à 35 euros. Une décision réfléchie et motivée par des convictions personnelles mais aussi par les appels de certains syndicats à la désobéissance tarifaire.

En exercice depuis seize ans, le Dr ...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commenter 88 Commentaires
 
JEAN HUGUES G Médecin ou Interne 03.06.2016 à 09h40

Les médecins ne sont pas assez unis. S'ils étaient un seul homme ou femme on aurait moins à batailler et MST ne serait plus là.

Il faut se faire respecter des caisses qui ne voient pas plus loin Lire la suite

Répondre
 
Guy S Médecin ou Interne 02.06.2016 à 11h35

Quel sketch... A 35 euros, il ne fait pas preuve de tact et de mesure ? Mais il est en dessous du tarif du plombier ou du coiffeur !!!!!

Répondre
 
hérodottt Médecin ou Interne 10.05.2016 à 21h57

« Il y a une anomalie majeure : l'état -ou son représentant, la Sécu- sont payeur et législateur en même temps. C'est contraire en même temps au libéralisme (où le législateur ne peut pas être payeur Lire la suite

Répondre
 
Dr Petitjean Médecin ou Interne 01.05.2016 à 10h08

« Très jolie formule de PATRICE G : PAS DE FORFAIT CAR NOUS NE SOMMES PAS DES TELEPHONES PORTABLES !
Cela fait un très beau slogan qui doit être repris par les syndicats. On peut toujours espérer, No Lire la suite

Répondre
 
FRANCOIS C Médecin ou Interne 28.04.2016 à 16h16

Et si ce confrère avait demandé à l'Ordre à quel montant horaire notre vénérable institution estime devoir fixer le tact et la mesure du tarif d'une rencontre médicale complexe, il se serait Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Climat et santé : le CNOM appelle les médecins à sensibiliser leurs patients

pollution

« Les médecins sont les premiers à prendre en charge les conséquences du changement climatique sur la santé de leurs patients. Ils doivent p... 4

Activité libérale à l'AP-HP : 350 praticiens hospitaliers ont perçu 38,6 millions d'euros en 2016

aphp activite

Les praticiens hospitaliers qui ont exercé une activité libérale à l'Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) en 2016 se sont... 5

Les libéraux de l'UNPS cherchent des alternatives au tiers payant généralisé

tiers payant

Discuter avec le gouvernement d'une alternative au tiers payant généralisé ? L'Union nationale des professionnels de santé (UNPS) n'est pas... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter