DPC spécifique, prescriptions de psychotropes : MG France tire déjà les leçons des attentats

DPC spécifique, prescriptions de psychotropes : MG France tire déjà les leçons des attentats

Sophie Martos
| 23.11.2015
  • DPC spécifique, prescriptions de psychotropes : MG France tire déjà les leçons des attentats  - 1

Après les attentats parisiens, MG France souhaite que les pouvoirs publics facilitent l’organisation des formations continues nécessaires pour accompagner les médecins dans la prise en charge des événements « post-traumatiques ». « Tous les jours je reçois des patients qui parlent des attentats », souligne le Dr Claude Leicher, président de MG France.

Une opération de sensibilisation à l’état de stress et à la prise en charge spécifique des patients (diagnostic, repérage etc.) a été lancée par le syndicat la semaine dernière.

Vers une hausse des arrêts de travail ?

Côté prescriptions, le syndicat de généralistes sonne également l’alerte. Pour le moment, relève MG France, il n’y a pas d’indicateurs montrant la croissance des prescriptions d’IJ ou de psychotropes après les attentats, mais « le nombre d’arrêts de travail risque d’augmenter », prévient déjà le Dr Leicher. Le syndicat de généralistes attend que « tout soit fait au niveau réglementaire et assurantiel » pour permettre une prise en charge optimale des victimes « sans pénalisation des prescripteurs ».

Pour les victimes du terrorisme, Marisol Touraine a certes déjà annoncé la mise en place immédiate de la gratuité des soins et de la simplification des procédures de prise en charge par l’assurance-maladie.

Mais il faudra également prendre en charge toutes les personnes touchées indirectement – avec des symptômes tels que l’envahissement de la pensée, l’évitement, l’insomnie, la tristesse et parfois la dépression. Ces individus fragiles réclament une « attention toute particulière », insiste le Dr Leicher, qui met en garde : les prescripteurs d’arrêts maladie et de psychotropes ne devront pas être pénalisés...

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
internes

48 heures par semaine maximum ? 50 % des internes de médecine générale dépassent le temps de travail réglementaire

Surcharge de travail, pression des médecins seniors : un interne en médecine générale sur deux (en première, deuxième ou troisième année), dépasse le temps de travail hebdomadaire réglementaire, révèle une enquête* d'envergure de... 12

Le nombre de cas de rougeole a bondi de 50 % en 2018, selon l'OMS

rougeole

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) alerte sur un bond d'environ 50 % des cas signalés de rougeole en 2018 par rapport à 2017. À la... 8

Dépistage organisé du cancer du sein : de bonnes performances malgré une légère baisse de la participation

depistage cancer sein

Malgré un taux de participation en légère baisse, les indicateurs de performance du dépistage organisé du cancer du sein « attestent de la... 4

Téléconsultation : des syndicats et l'Ordre s'inquiètent de « dérives commerciales »

teleconsult

Cinq mois jour pour jour après la généralisation de la téléconsultation, MG France s'alarme ce vendredi de « dérives commerciales » non... 4

Après un ressenti négatif en consultation, 60 % des patients ont déjà cherché un nouveau médecin

experience negative

Près d'un patient sur deux estime que leur médecin n'est pas assez attentif en consultation, selon une étude en ligne* réalisée auprès d'un... 10

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter