Don du sang des homosexuels : interdiction provisoire d’un an en vue

Don du sang des homosexuels : interdiction provisoire d’un an en vue

17.07.2015
  • Don du sang des homosexuels : interdiction provisoire d’un an en vue - 1

Selon des sources concordantes proches du dossier, les discussions initiées en juin dernier par le ministère des Affaires sociales et de la Santé, en vue de modifier l’arrêté du 12 janvier 2009 fixant les critères de sélection des donneurs de sang, sont en train d’aboutir à un consensus : transformer l’interdiction permanente de don imposée aux donneurs masculins qui déclarent avoir eu une relation sexuelle avec un homme (HSH) en interdiction temporaire de 12 mois. Cette piste serait assortie de programmes de recherches sur l’impact sanitaire de cette mesure.

Plusieurs alternatives en discussion

La réunion s’est tenue ce mardi, rassemblant plusieurs instances sanitaires gouvernementales (DGS, ANSM, l’établissement français du sang) et de nombreuses associations de patients et associations homosexuelles. Bien que la solution de l’interdiction de 12 mois (solution appliquée au Royaume-Uni et en Australie), assortie d’une évaluation scientifique, semble privilégiée, plusieurs possibilités sont toujours sur la table – allant du maintien de l’interdiction permanente avec cependant autorisation du don de plasma obtenu par aphérèse, au passage vers une contre indication temporaire de 4 mois, avec ou sans autorisation de don de plasma.

Points de vue divergeants

Ce consensus est le fruit d’un long débat car, si les associations comme GayLib ou Homodonneur militaient pour faire des HSH un comportement à risque « comme un autre », les associations de patients ne l’entendaient pas de cette oreille. « Je comprends parfaitement le sentiment de discrimination que peuvent ressentir les HSH, mais le don du sang n’est pas un droit. En revanche, la sécurité des produits sanguins est un droit des receveurs, rappelle Thomas Sannié, président de l’Association française des hémophiles. À l’origine, nous avions demandé une interdiction temporaire de cinq ans, comme au Canada. Nous acceptons la contre-indication d’un an car l’expérience australienne montre que l’on peut appliquer cette politique. Ce que nous refusions absolument, c’était le passage à 4 mois. Il faut aussi que, si l’évaluation est négative, on accepte l’idée d’augmenter ce délai. »

Pour sa part, le président de la FFDSB (Fédération française du don de sang volontaire), Roger Praile, rappelle que « les hémophiles, les personnes qui ont séjourné dans les pays exposés au paludisme ou en Angleterre dans les années 2000 sont tous exclus du don. On ne peut pas limiter le débat à l’envie de lever un sentiment de discrimination. »

Un consensus d’ici à octobre

C’est le ministère qui prendra la décision définitive. Pour Stéphane Gobel, coordinateur info droit au CISS (Collectif interassociatif pour la santé), « il est important que tout le monde adhère aux nouveaux critères de sélection. La décision devra donc faire consensus ». Selon Thomas Sannié, les discussions approchent de leur terme : « D’ici à septembre nous sommes chargés de revenir auprès de nos organisations respectives afin de donner notre avis définitif. Je pense que ceux qui ne se rangent pas autour de ce consensus-là seront considérés comme peu raisonnables. »

Damien Coulomb
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 9 Commentaires
 
Emeline C Médecin ou Interne 19.07.2015 à 15h59

« Compte tenu des régulières pénuries de sang, je trouve stupide de se priver de donneurs sains qui seraient en couple stable (qu'il soit homo ou hetero sexuel) et sans relation à risque. Je rejoins C Lire la suite

Répondre
 
THIERRY L Médecin ou Interne 19.07.2015 à 11h00

« Je ne porte pas spécialement les associations LGBT dans mon cœur. Mais ce qui est insupportable , c'est le mot "lobby" que l'on utilise quand on veut discréditer n'importe quel groupe d'individus q Lire la suite

Répondre
 
Maxime B Médecin ou Interne 18.07.2015 à 16h34

« Le don du sang n'est pas un droit et encore moins un droit LGBT.
Que ce lobby nous foute la paix.
On nous impose un principe de précaution constitutionnel dans la sécurité des médicaments, ce n'e Lire la suite

Répondre
 
cyril c Administratif 18.07.2015 à 17h06

« quelle honte de voir des médecins tenir de tels propos !! le don du sang ouvert aux homosexuels ce n'est ni une question de droit, d'égalité ou encore moins de lobby c'est tout simplement une questi Lire la suite

Répondre
 
Nicolas H Médecin ou Interne 17.07.2015 à 21h30

« Le bon sens semble triompher face aux associations lgbt qui veulent imposer aux autres le risque qu'ils/elles prennent. »

Répondre
 
Nicolas M Etudiant en santé 18.07.2015 à 00h12

« De quel bon sens parlez-vous ? J'ai un sang très rare, en parfait état, et je n'ai absolument jamais pris aucun risque avec mon partenaire, me fais dépister tous les trois mois, et veille à garder Lire la suite

Répondre
 
THIERRY L Médecin ou Interne 18.07.2015 à 00h53

« Depuis quand les hétérosexuels n'ont aucune pratique sexuelle à risque ? Le "bon sens" serait que la question du don de sang par les homosexuels ne se pose même pas. »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 9

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 8

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter