Prévention : pour les personnes handicapées, ça coince

Prévention : pour les personnes handicapées, ça coince

Coline Garré
| 08.07.2015
  • Prévention : pour les personnes handicapées, ça coince - 1

Les personnes handicapées vivant à domicile ont un moindre accès aux soins de prévention que le reste de la population, démontre une étude de l’Institut de recherche et documentation en économie de la santé (IRDES).

L’IRDES a concentré son investigation sur le dépistage des cancers du col de l’utérus (3 000 nouveaux cas et 1 100 décès par an), du sein (49 000 nouveaux cas, 12 000 décès annuels), du côlon (42 000 nouveaux cas, 18 000 décès annuels) et la vaccination contre l’hépatite B.

65 % des femmes handicapées ont un frottis contre 80 % en moyenne

Pour chacun de ces actes, le recours au dépistage des personnes handicapées est inférieur à la population sans handicap. Par exemple, plus de 80 % des femmes sans limitations motrices, cognitives, visuelles ou auditives, ont un frottis cervico-utérin tous les trois ans, et près de 80 % d’entre elles passent une mammographie tous les deux ans. Mais parmi les femmes souffrant d’un problème moteur, seulement 65 % ont recours à un frottis, et 72 % à une mammographie.

Près de 42 % des patients sans handicap bénéficient du dépistage du cancer du côlon tous les deux ans. La moyenne de recours tombe à 24 % chez les personnes déclarant au moins une atteinte cognitive (-18 points), 28 % chez les patients déficients visuels, et 30 % chez celles souffrant d’une difficulté motrice (-13 points).

Quant à l’hépatite B, les écarts varient de 23 à 6 points entre les handicapés et les valides.

Les personnes en fauteuil roulant sont souvent les plus défavorisées dans leur recours au dépistage, souligne l’IRDES.

Un accès difficile aux cabinets

Les résultats de cette étude coïncident avec le moindre recours aux soins courants (dentistes, ophtalmologues, gynécologues) déjà observées chez les personnes en situation de handicap. Ils s’expliquent par une situation sociale plus défavorisée, des problèmes matériels d’accès (transports, accessibilité physique du cabinet, outils inadaptés) et la concentration des inégalités de santé sur les personnes bénéficiant de l’allocation adulte handicapée. La tarification inadéquate des consultations longues, la méconnaissance du handicap par le personnel soignant, ou encore le manque d’information et de sensibilisation de cette population sont aussi en cause, pointe l’étude de l’IRDES.

Dès 2013, Pascal Jacob, président de Handidactique I=MC2, dénonçait ces inégalités et demandait dans un rapport remis à Marisol Touraine qu’un volet handicap figure dans toutes les campagnes de prévention.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
ANNE G Médecin ou Interne 09.07.2015 à 08h51

D'où sortez-vous le chiffre de 80 % de femmes ayant un frottis ? C'est totalement faux, on atteint péniblement les 60 %
80%, c'est déjà assez extraordinaire, on en rêve. Merci de ne pas écrire Lire la suite

Répondre
 
JEAN B Médecin ou Interne 09.07.2015 à 07h56

Pourquoi l'Etat a-t-il trois fois plus de temps pour mettre ses locaux aux normes que le reste des "ERP5" (état glissement recevant du public, comme les médecins) ? La question des handicapés et de Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Climat et santé : le CNOM appelle les médecins à sensibiliser leurs patients

pollution

« Les médecins sont les premiers à prendre en charge les conséquences du changement climatique sur la santé de leurs patients. Ils doivent p... 4

Activité libérale à l'AP-HP : 350 praticiens hospitaliers ont perçu 38,6 millions d'euros en 2016

aphp activite

Les praticiens hospitaliers qui ont exercé une activité libérale à l'Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) en 2016 se sont... 5

Les libéraux de l'UNPS cherchent des alternatives au tiers payant généralisé

tiers payant

Discuter avec le gouvernement d'une alternative au tiers payant généralisé ? L'Union nationale des professionnels de santé (UNPS) n'est pas... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter