Rhume : les vasoconstricteurs doivent être prescrits sur ordonnance, demande l’Académie

Rhume : les vasoconstricteurs doivent être prescrits sur ordonnance, demande l’Académie

30.06.2015
  • Rhume : les vasoconstricteurs doivent être prescrits sur ordonnance, demande l’Académie - 1

L’Académie nationale de médecine a, dans un communiqué, mis en garde contre l’accès en vente libre des médicaments du rhume à base de vasoconstricteurs. « Actuellement, en France, les formes nasales de ces vasoconstricteurs sont toutes soumises à prescription alors que les formes orales sont toutes en vente libre », déclarent les Prs Jean-Paul Giroud et Jean-Louis Montastruc. Ils recommandent que même les médicaments administrés per os « soient délivrés uniquement sur ordonnance ».

En 2012, l’Agence nationale de la sécurité du médicament avait déjà alerté la communauté médicale sur les risques liés à l’usage immodéré de certains produits contre le rhume.

Les académiciens soulignent, eux, que les médicaments par voie orale (pseudoéphédrine, phényléphédrine) ont une balance bénéfice-risque moins favorable que les vasoconstricteurs administrés par voie nasale (éphédrine, phényléphrine, oxymétazoline, naphazoline, tuaminoheptane).

Risques cardiovasculaires

En effet, cette classe médicamenteuse quelle que soit la formulation, a un « effet uniquement symptomatique » dans les états congestifs des rhinites aiguës. Sur le plan pharmacodynamique, ils agissent tant au niveau central qu’au niveau périphérique, comme des sympathomimétiques directs (activant les récepteurs alpha et/ou béta adrénergiques) ou indirects (majorant, comme les amphétamines, la libération des catécholamines et de la sérotonine). L’effet recherché - la vasoconstriction nasale et l’amélioration de l’obstruction nasale - s’accompagne aussi d’une vasoconstriction systémique.

L’Académie met en garde contre les risques cardio-vasculaires de ces médicaments : hypertension artérielle, syndromes coronariens aigus, troubles du rythme cardiaque et accidents vasculaires cérébraux. « Les données de pharmacovigilance montrent que ces effets indésirables déclarés sont certes "très rares" (‹  1/1 million de boîtes vendues) mais "graves" et dans tous les cas imprévisibles », insistent les Prs Jean-Paul Giroud et Jean-Louis Montastruc.

Surtout, indiquent-ils, « ils surviennent tant avec les formes orales que nasales et, dans certains cas, dans le cadre d’un mésusage », poursuivent-ils citant le non-respect de la posologie, de la durée ou l’association de deux vasoconstricteurs.

Pour élaborer ces recommandations, l’Académie s’est appuyée sur une analyse des données de pharmacologie fondamentale et clinique et sur les avis de personnalités qu’elle a auditionnées comme le Pr Olivier Lacourreye (ORL, Hôpital européen Georges Pompidou), le Pr François Legent (ORL, membre de l’Académie), le Pr Claude-Henri Chouard (ORL, membre de l’Académie) et le spécialiste de pharmacovigilance le Dr Michel Biour (Paris).

Dr Lydia Archimède
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 11 Commentaires
 
Emeline C Médecin ou Interne 03.07.2015 à 12h04

« "Rhume : les vasoconstricteurs doivent être prescrits sur ordonnance"... ou pas du tout ? Ok c'est pénible d'avoir le nez qui coule, mais ça passe tout seul en quelques jours et on en meurt pas. Des Lire la suite

Répondre
 
erwann Pharmacien 01.07.2015 à 14h25

« La vraie question est peut être de savoir s'ils ont une balance-bénéfice risque favorable et si la réponse est non, il pourrait être judicieux de les interdire. A titre personnel, j'en est marre de Lire la suite

Répondre
 
Scalex Médecin ou Interne 01.07.2015 à 12h01

« Je pense que les vasoconstricteurs sont MAL PRESCRITS par les médecins, MAL DELIVRES par les pharmaciens et MAL UTILISES par les patients. Ces médicaments sont peut être dangereux, mais il est telle Lire la suite

Répondre
 
lionel v Pharmacien 01.07.2015 à 16h10

« Enfin une remarque pertinente !! En-effet, sur un sujet jeune non hypertendu qui doit traverser la France en voiture avec une sinusite carabinée il est vrai qu'un petit rhinadvil l'aidera bien. Bien Lire la suite

Répondre
 
Lisbeth/ medecin Médecin ou Interne 01.07.2015 à 10h39

« Hélas, j'ai souvent vu des patients hypertendus traités venir avec des vasoconstricteurs per os délivrés par une pharmacie. Et des cas de sinusites après abus de vasoconstricteurs per os, pour n'avo Lire la suite

Répondre
 
Jean-Philippe D Pharmacien 01.07.2015 à 11h34

« Et ?
Hélas, je vois souvent des patients venir avec une ordonnance de médecin comportant 2 ou 3 anti-hypertenseurs ainsi qu'une boîte de Derinox. Je ne prends même plus la peine d'appeler car je dé Lire la suite

Répondre
 
NICOLAS B Médecin ou Interne 01.07.2015 à 10h38

« On se casse trop la tête avec ces cochonneries. Je refuse de les prescrire, et la pharmacie qui est à côté fait tout son possible pour dissuader ses clients d'en acheter. »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 12

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 9

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter