Soins funéraires et VIH : le HCSP recommande la levée de l’interdiction

Soins funéraires et VIH : le HCSP recommande la levée de l’interdiction

21.01.2013
  • 1358789489403681_IMG_97338_HR.jpg

    Soins funéraires et VIH : le HCSP recommande la levée de l’interdiction

Dans un avis adopté en décembre dernier et qui vient d’être publié sur son site, le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) recommande désormais la levée de l’interdiction des soins de corps, dits de thanatopraxie, pour les personnes décédées des pathologies suivantes : infections par le VIH et les virus de l’hépatite B ou C.

Les associations le réclamaient, de même que le Conseil national du sida (CNS) qui renouvelait en janvier 2012 son précédent avis rappelant qu’une telle interdiction, fondée sur un avis du HCSP de 2009, « offrait une sécurité illusoire aux personnels des opérations funéraires fortement exposés ».

Des locaux dédiés

L’avis du HCSP marque une évolution déjà saluée par le CNS en janvier dernier. Le HCSP assorti cette levée de l’interdiction d’un certain nombre de conditions. Tout d’abord, les thanatopracteurs devront être « correctement formés à l’hygiène et à la sécurité » ; ils devront respecter « les précautions standard », pour tout défunt.

Le HCSP recommande enfin que « tous les soins de thanatopraxie, indépendamment du statut sérologique du défunt, soient réalisés exclusivement dans des locaux spécifiques et adaptés ». Les actes devront être réalisés dans des locaux dédiés, avec une ventilation et une architecture des locaux adaptées et une gestion des déchets, ce « qui exclut, entre autres lieux, le domicile des personnes décédées et certaines maisons de retraite », précise le HCSP.

Informer les familles

Parmi ses autres recommandations, le Haut Conseil insiste sur l’information des familles sur les soins proposés, la vaccination systématique contre le virus de l’hépatite B de tous les thanatopracteurs, leur suivi médical, qu’ils soient salariés ou indépendants. Le HCSP recommande aussi la recherche d’un produit de substitution non cancérogène pour le formaldéhyde (des études ont rapporté des excès significatifs de leucémie chez les thanatopracteurs, de même que des excès de lymphomes malins non hodgkiniens, de cancer du colon ou de la prostate).

Selon le HCSP, la pratique de soins de conservation est en augmentation et représente 200 000 actes environ par an en France. Ils sont réalisés par environ 1 000 thanatopracteurs en exercice, dont près de la moitié sont des indépendants, ne bénéficiant donc pas d’un suivi en médecine du travail. Il n’existe toutefois pas de statistique nationale fiable sur le nombre de thanatopracteurs et le nombre réel d’actes réalisés, admet-il. Les soins de thanatopraxie ont pour but de suspendre pour une durée de deux à trois semaines, à température ambiante, le processus de décomposition, offrant ainsi la possibilité de retarder une inhumation.

 Dr LYDIA ARCHIMÈDE
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
22.01.2013 à 09h50

« Il faut comprendre l’action des associations de malades du SIDA qui demandent une égalité de droit. Pour ce qui est essentiel, comme les soins, le droit à acheter des logements à crédit, etc., c’est Lire la suite

Répondre
 
28.01.2013 à 09h00

« Mais s'établir boulanger ou plombier... ce sont aussi des actes facultatifs et ces gens-là n'auraient pas droit à des conditions décentes de travail qui leur éviteraient un certain nombre de risques Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 9

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 7

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter