Le quotidien du médecin en page d'accueil | Le Quotidien en favoris | Toute l'actu | Aide | Flux RSS

 

Soins funéraires et VIH : le CNS renouvelle sa demande d’une levée rapide de l’interdiction

 13/01/2012
  Imprimer  Envoyer par email
 

Réagissant au communiqué du ministère de la Santé admettant la possibilité d’autoriser des actes de conservation invasifs des corps de personnes atteintes de pathologies infectieuses, dont le VIH et les hépatites, le Conseil national du sida « se félicite de l’évolution de la position des pouvoirs publics » et note, avec satisfaction, que le ministère de la Santé, en lien avec le ministère de l’Intérieur, est décidé à encadrer davantage la pratique de la thanatopraxie et donc à renforcer les précautions universelles au bénéfice des personnels des opérations funéraires.

Le CNS invite aussi les pouvoirs publics « à réserver au plus tôt l’ensemble des actes de conservation invasifs à des lieux adaptés (chambre funéraire, chambre mortuaire) dans l’attente d’une définition des conditions adéquates de pratique de la thanatopraxie ».

En outre, le CNS renouvelle sa demande de levée de l’interdiction des soins de conservation pour les personnes décédées infectées par le VIH. « L’autorisation doit intervenir rapidement et s’accompagner d’une révision des certificats de décès qui, outre l’interdiction des soins de conservation, prescrivent la mise en bière immédiate dans un cercueil simple pour les personnes décédées atteintes du sida, en référence à une réglementation pourtant abrogée en 1998 », souligne le conseil.

› Dr L. A.

 
Commenter
 

Publier un nouveau commentaire

Vous devez être inscrit pour commenter cet article et réagir à un commentaire.
 
 

vignette_dr_greve2.jpg

Publicité

Fiche pratique PAI

cap allergie

Santran - Sans Lien Apparent

Enquête Flash

Touraine peut-elle encore empêcher la grève ?

Application du Quotidien du MÉdecin

Spécial médecin

i-Congrès médical
Les congrès médicaux à ne pas manquer ...
> Découvrir l’application

 

pave-permanent-v2c.jpg

eFMC

 
 
ALCOOL ET ASSOCIéS
 
Par le Dr Philippe CASTERA

L'Annuaire des DUDIU

 
carte-loisirs.png
 
Publicité
Afin de vous garantir un service optimal, le Quotidien du Médecin collecte des données personnelles vous concernant. Ces données font l’objet d’un traitement informatisé déclaré auprès de la CNIL. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d'accès, de rectification et de suppression, pour motifs légitimes, sur ces informations. Sauf opposition préalable de votre part, ces données sont également utilisées afin de vous faire profiter des offres dédiées du Quotidien du Médecin et de ses Partenaires.