Hyperactivité vésicale

Une grande campagne de sensibilisation

Publié le 08/10/2015
- Mis à jour le 12/07/2019

L’Hyperactivité vésicale (HAV) avait en 2008 une prévalence dans le monde de 10,7 % chez les 20 ans et plus, et près de 3 millions de Français, dont 40 % d’hommes et 60 % de femmes de plus de 40 ans, en sont ainsi atteints. Le symptôme clé est l’urgenturie, avec ou sans incontinence, ou envie soudaine, impérieuse et fréquemment irrépressible d’uriner. L’urgenturie est le plus souvent associée à une pollakiurie (au moins 8 mictions par jour) et une nycturie, ou besoin d’uriner qui réveille le patient pendant la nuit.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?