Lésions vasculaires du syndrome des antiphospholipides

Un espoir thérapeutique  Abonné

Publié le 16/04/2015

Le syndrome des antiphospholipides est une maladie auto-immune rare caractérisée par la présence d’anticorps antiphospholipides à l’origine de thromboses vasculaires et de complications obstétricales. Il peut être isolé ou associé à d’autres affections auto-immunes comme un lupus érythémateux disséminé.

Les complications thrombotiques font toute la gravité de ce syndrome et les anticoagulants sont le seul traitement permettant d’en réduire l’incidence, sans toutefois diminuer les lésions des organes en aval ni le risque de décès chez les patients à haut risque.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte