Hémodiafiltration à haut débit

Un bénéfice lié au volume d’infusion  Abonné

Publié le 10/04/2014
1397094122512091_IMG_126954_HR.jpg

1397094122512091_IMG_126954_HR.jpg
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Lorsqu’en 2006, deux études rétrospectives observationnelles (1) et une réanalyse d’EuCliD (2) ont montré un bénéfice de l’Hémodiafiltration (HDF) par rapport à l’Hémodialyse conventionnelle (HDC) sur la survie des patients, c’était un grand pas en avant. Manquait une preuve formelle…

CONTRAST (3), TURKISH (4) et ESHOL (5) ont été menées sur de grands effectifs avec un suivi moyen de plus de 3 ans. L’HDF était comparée à l’HDC haute perméabilité dans TURKISH et ESHOL, et à l’HDC basse perméabilité dans CONTRAST.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte