Après une transplantation rénale

Quel suivi en médecine générale ?  Abonné

Par
Publié le 20/11/2017

Au-delà des 3 mois après la transplantation, le suivi du patient transplanté rénal se fait selon des modalités établies entre l'équipe de transplantation et les différents professionnels de santé. Si le suivi immunologique reste du ressort de l'équipe de transplantation, le médecin généraliste joue un rôle important pour le suivi médical et urologique. « Une attention particulière est notamment portée à la diurèse, la créatininémie et la glycémie, qui peut être modifiée par le traitement immunosuppresseur », rappelle le Dr Julien Branchereau (CHU Nantes).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte