Tumeurs de la voie excrétrice urinaire supérieure

Quand discuter un traitement conservateur ?  Abonné

Par
Publié le 15/05/2017
urétérorénoscopie souple

urétérorénoscopie souple
Crédit photo : GARO/PHANIE

On estime que 5 % des carcinomes urothéliaux sont des tumeurs de la voie excrétrice urinaire supérieure (TVES). Les TVES sont de localisation pyélocalicielle dans plus de la moitié des cas et sont diagnostiquées à un stade invasif dans plus de 60 % des cas.

Le traitement chirurgical de référence est la néphro-urétérectomie totale (NUT) qui consiste à sacrifier le rein. Toutefois un traitement conservateur peut être discuté dans les lésions à faible risque évolutif.

Tumeurs à bas risque ou à haut risque

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte