Obésité et sperme  Abonné

Publié le 10/06/2013
1370875104437064_IMG_106836_HR.jpg

1370875104437064_IMG_106836_HR.jpg
Crédit photo : BSIP

L’obésité de l’homme est accompagnée d’une diminution de la qualité du sperme (mobilité, formes atypiques) et de la concentration des spermatozoïdes. C’est ce que rapporte la majorité des études. Une méta-analyse récente (1) a passé en revue 21 études ayant inclus plus de 13 000 hommes de la population générale et de services de fertilité. Les données étaient réparties selon le nombre des spermatozoïdes. Le surpoids et l’obésité ont été associés à une fréquence accrue d’azoospermie et d’oligospermie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte