Prélèvements d’organes

Maastricht III se développe en France  Abonné

Par
Publié le 17/05/2018
greffe reins

greffe reins
Crédit photo : Phanie

C’est une piste d’avenir pour augmenter le nombre de greffes en France. Depuis 2014, un certain nombre de centres hospitaliers en France, autorisés par l’Agence de la biomédecine, peuvent faire des prélèvements d’organes dans le cadre du protocole dit de Maastricht III (M3).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte