L’urologie en médecine générale - Hémospermie

La démarche diagnostique  Abonné

Publié le 23/06/2014
1403532870531104_IMG_132014_HR.jpg

1403532870531104_IMG_132014_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

« La présence de sang dans le sperme est un symptôme très impressionnant, qui pour la plupart des hommes représente symboliquement une pathologie grave, alors que ça ne l’est que rarement », rappelle le Dr Antoine Faix, avant de préciser la principale étiologie est une inflammation prostatique plus ou moins larvée. La composition de l’éjaculat est le reflet les étiologies possibles : produit des vésicules séminales pour 60 %, sécrétions prostatiques pour 30 % et sécrétions des glandes de Cowper et spermatozoïdes pour 10 %.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte