Également dans l’ostéoporose masculine

Extension d’AMM pour l’acide zolédronique  Abonné

Publié le 11/01/2009

LA COMMISSION EUROPÉENNE vient d’autoriser l’extension de l’autorisation de mise sur le marché d’Aclasta. Seul traitement annuel de l’ostéoporose en perfusion, l’acide zolédronique 5 mg est désormais indiqué à la fois dans le traitement de l’ostéoporose masculine et de l’ostéoporose post-ménopausique, chez les patients à risque de fractures, notamment après une fracture de hanche récente secondaire à un traumatisme modéré.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte