En attente du feu vert  Abonné

Publié le 13/02/2014

Les choix thérapeutiques découlant de ces constats ne peuvent pas encore être rendus publics dans le détail, car un temps d’échanges est maintenant prévu avec les instances – Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), Haute autorité de santé (HAS), Direction générale de la santé (DGS) – afin de chercher à obtenir le plus large consensus et s’accorder sur les mesures d’accompagnement, en particulier sur des modifications d’Autorisations de mise sur le marché (AMM) semblant incontournables.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte