LES RDV DU QUOTIDIEN - Hypertrophie bénigne de la prostate

Des échanges entre spécialistes et généralistes fructueux  Abonné

Publié le 31/05/2012

Les progrès réalisés dans la connaissance des pathologies conditionnent leur prise en charge. Ainsi, les recommandations des sociétés savantes sur l’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) prennent régulièrement en compte les avancées

physiopathologiques et thérapeutiques. En France, celles publiées par la Haute Autorité de santé (HAS) en 2003 (1) font office de référence pour la pratique médicale. Ce qui, bien sûr, n’exclut pas de mener des réflexions sur leur évolution.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte