Cancer de la prostate : ça combine !

Par
Christine Fallet -
Publié le 17/05/2018

Le développement de l’immunothérapie dans le cancer de la prostate semble un peu plus difficile, car les tumeurs de la prostate sont dites froides, peu infiltrées par les lymphocytes T et les cellules immunitaires en général. Jusqu’à présent, l’immunothérapie n’a pas montré sa supériorité par rapport au traitement de référence. De nombreux essais sont en cours afin d’évaluer des combinaisons associant l'immunothérapie à l'hormonothérapie, la chimiothérapie ou la radiothérapie.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?