La France entame une procédure de classement du bisphénol B comme perturbateur endocrinien

Par
Damien Coulomb -
Publié le 25/10/2019

Crédit photo : PHANIE

La France va entamer une procédure pour faire classer en perturbateur endocrinien le bisphénol B, substance parfois utilisée hors d'Europe pour se substituer au bisphénol A et au bisphénol S, a annoncé jeudi le ministère de la Transition écologique. Cette décision fait suite à une méta-analyse réalisée par l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?