Morphiniques forts dans les douleurs chroniques non cancéreuses

Éduquer et informer, une priorité nationale  Abonné

Par
Publié le 18/01/2018

Les recommandations 2016 sur l’usage des opioïdes forts dans la douleur chronique non cancéreuse de l’adulte émises par la Société Française d’étude et traitement de la douleur apportent une aide pratique à la prescription.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte