Des concentrations élevées d'arsenic retrouvées chez une trentaine d'enfants dans la vallée de l'Orbiel

Par
Charlène Catalifaud -
Publié le 20/08/2019
Conques-sur-Orbiel, le 16 octobre 2018

Conques-sur-Orbiel, le 16 octobre 2018
Crédit photo : AFP

Dans l'Aude, les inondations survenues à l'automne 2018 non loin des anciens sites miniers de la vallée de l'Orbiel sont à l'origine d'un risque de surexposition de la population à l'arsenic. Depuis le 8 juillet, un dispositif spécifique de surveillance médicale a été déployé par l'agence régionale de santé Occitanie, qui consiste notamment en un dosage urinaire de l'arsenic. Si ces analyses sont proposées à toutes les familles résidant près des zones à risque, elles ne sont prises en charge financièrement que pour les enfants et les femmes enceintes.

Depuis sa mise en place, 103 enfants de moins de 11 ans ont ainsi bénéficié d'un dosage urinaire de l'arsenic : 38 d'entre eux (37 %) présentent des taux supérieurs à la valeur de référence de 10 µg/g. Pour ces enfants, les sources d'exposition doivent être supprimées ou au moins limiter, et un autre prélèvement doit être effectué 2 mois après. Si ces deuxièmes analyses sont toujours au-dessus de la valeur de référence, l'ARS prévoit un accompagnement personnalisé au domicile des familles pour les aider à réduire le risque d'exposition.

Une absorption par ingestion

L'absorption de l'arsenic passe majoritairement par son ingestion via des aliments produits localement ou d'eau contaminée. « Il arrive que les jeunes enfants avalent un petit peu de terres contaminées quand ils jouent à l’extérieur », précise également l'ARS.

Des recommandations sanitaires, accessibles à tous, ont été rédigées en 1999 pour limiter les risques de surexposition aux polluants et sont régulièrement mises à jour.

Après la publication de ces premiers résultats, des parents d'élèves de la vallée de l'Orbiel (Aude), rassemblés le 16 août devant l'hôpital de Carcassonne, ont fait part de leur inquiétude et demandent de nouveaux dépistages, pour les enfants mais aussi pour les adultes, rapporte l'AFP.

Si les effets d'une exposition à l'arsenic à faible dose sont peu connus, une exposition chronique augmente le risque de cancer et de maladies cardio-vasculaires notamment. L'ARS a mis en place une permanence téléphonique dédiée à l’écoute, l’information et l’orientation des familles sur ces questions de santé (04 67 07 21 33 – de 9 heures à 18 heures du lundi au vendredi) et une adresse mail dédiée (ars-oc-dd11-vss@ars.sante.fr).


Source : lequotidiendumedecin.fr