Courrier des lecteurs

Voile islamique : la question est mal posée

Publié le 25/11/2019

Aborder la problématique du voile « islamique » par le biais de la laïcité est une erreur. C’est reconnaître que ce voile est un signe religieux. C’est renforcer ceux qui en font un absolu obligatoire à toute musulmane. C’est anéantir l’implication de ces musulmanes, musulmans, imans pour valoriser l’aspect comportemental d’amour, paix, foi dans l’Homme et sa liberté, et remettre à leur place accessoire voire anachronique des rites, obligations, soumissions à observer.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)