Accompagnement sexuel des handicapés

Un 1er stage organisé près de Strasbourg relance le débat  Abonné

Publié le 19/03/2015

Autorisée dans de nombreux pays, mais interdite en France car assimilée à du proxénétisme, la mise en relation, par une association spécialisée, d’accompagnants sexuels et de personnes handicapées est une réponse à l’isolement sexuel de ces dernières.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte