L’adolescent n’est pas toujours passif face à la cybersexualité et il peut être lui-même acteur, par le biais du sexting, dont la pratique a toutefois baissé entre 2008 et 2013 selon une étude américaine. Les sites de rencontres en ligne, ou via des applications, se multiplient. En France, selon une étude IFOP de 2013, 17 % des garçons de 15 à 17 ans avaient déjà surfé sur un site de rencontre et 11 % des filles du même âge. Ces proportions s’élevaient respectivement à 41 % et 38 % chez les 18-19 ans.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)